Compte rendu de lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4915 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Compte rendu de lecture : AUBERT, Laurent, La musique de l’autre, Paris, Georg Editeur, 2001, 152p.

Afin de procéder à un résumé cohérent de l’œuvre, nous la diviserons telle que l’auteur l’a fait en différents chapitres et sous-parties. A l’intérieur de chaque partie, ses idées seront dégagées et dans certains cas mis en relation avec notre projet de recherche.
Ce livre traitedes bouleversements musicaux causés par l’essor de la mondialisation avec l’accès de plus en plus facile et par de plus en plus de monde à tout type de musique dans tout type de lieux. La rencontre avec ces musiques ignorées complètement du grand public a bouleversé nos valeurs et notre façon d’envisager la musique. L’auteur apporte sa réflexion sur ce sujet en traitant de tous les aspects quepeut avoir notre rapport à la musique de l’autre. Ceci se rattache donc directement à notre sujet qui touche à des musiques métissées, dont l’assemblage ou la fusion ont étés permis par la mondialisation de la musique et au delà, de la culture. Savoir si dans un métissage musical les différents genres musicaux en présence perdent de leur authenticité ou au s’enrichissent mutuellement, en fusionnant,ou se distinguant pour composer un tout, nous intéresse particulièrement et toute la réflexion menée le long de ce livre va nous amener à questionner la musique que nous étudions dans ce sens.

Avant-propos :
L’auteur nous livre sa problématique : les incidences musicales de la mondialisation : comment voit-on les musiques d’ailleurs ? Quelles influences ont-elles sur nos valeurs ?
Ilexplique également qu’il a regroupé et ré-actualisé des idées pour la plupart déjà développées dans d’autres écrits pour écrire son livre.

I Les ailleurs de la musique, paradoxe d’une société multiculturelle
A L’identité en question
L’auteur développe ici que la musique est le reflet de la société, de « l’identité à la fois collective et individuelle » . Pour le musicien ou l’auditeur, lechoix s’impose dans un champ musical pratiquement illimité, un choix porté par des raisons éthiques, politiques, sociales et psychologiques. Est affirmé également dans ce passage le besoin d’une nouvelle conception de l’identité, « pour échapper au choix binaire entre une affirmation outrancière de son identité et la perte de toute identité ».
Cette idée concerne directement notre sujet,car les Syriens ne sont pas exempt de ce choix imposé par l’essor de la mondialisation. Jonathan H. Shannon développe dans son article intitulé methonyms of modernity in contemporary Syrian music and painting l’idée que les artistes Syriens construisent leur modernité à travers un retours vers leur héritage culturel considéré comme « authentique ». C’est à dire qu’un défi s’impose à eux, celui depréserver, voir retrouver leur identité dans le but de l’inscrire dans le cadre politique et économique moderne, en grande partie imposé par les grandes puissances occidentales. Les groupes sur lesquels nous travaillons, en faisant fusionner la musique traditionnelle arabe à d’autres styles, plus empreints de la culture occidentale, semblent avoir trouver là un compromis au choix binaire dont parleLaurent aubert.

B Le local et le global
L’auteur nous parle ici de l’hybride musical qui « dégrade le corps musical ». Il compare le mélange de styles avec les « greffes réussies et les rejets biologiques ». Si les styles ne sont pas compatibles, aucun n’a à y gagner. Il met en avant à ce propos les musiques de variété, de nature souvent éclectique, qui endorment l’auditeur en le mettantdans une position d’écoute passive.
Là encore, les groupes sur lesquels nous travaillons sont concernés par cette réflexion. L’enjeu de cette année, au travers d’une analyse musicale et donc, entre autre, esthétique, sera de démontrer la compatibilité des styles en présence et de mettre en avant l’aspect créatif qui ressort de leur éclectisme.

C Nouveaux enjeux
Laurent Aubert...
tracking img