Compte rendu d'intervention

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3543 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Mlle BISOTTI Sabrina

« Compte rendu d’intervention »

Année de la session : 2009/2010/2011

Sommaire.

Introduction | Page 2 |
1. Données et observations | Page 3 |
2. Questionnements et réflexions | Page 5 |
3. Transmission faite à l’équipe et analyse | Page 7 |
4. Projet mis en place | Page 8 |
5. Nouvelles propositions | Page 9 |
Conclusion | Page 10 |
Annexen°1Annexe n°2 | Page 11 Page 12 |
| |

Agée de 41 ans, je vis sur la commune de Menton. Mon parcours scolaire se décline normalement et c’est après une troisième générale que j’ai poursuivi avec un baccalauréat professionnel commerce/vente. Suite à ce parcours, j’ai principalement occupé des postesdans la vente et le secrétariat mais jamais dans le médico-social. Toutefois, j’ai fais le choix de me reconvertir dans ce domaine car j’ai toujours eu une attirance pour les métiers où une relation d’aide était envisageable. Par ailleurs, un bilan de compétence (qui s’est déroulé l’été dernier) m’a conforté dans ce choix et le métier d’AMP semble me correspondre.

La structure dans la quelles’est déroulée ce premier stage correspond parfaitement à cette ambition. Ce dernier s’est effectué dans un foyer d’hébergement pour personnes handicapées mentales adultes : « le foyer les lucioles », sur la commune de Menton. Ce foyer d’hébergement est inclut dans un complexe E.S.A.T. « Léo Mazon » (établissement et service d’Aide par le Travail) et est constitué de plusieurs structures telles que :* un S.A.S. (Section d’Accompagnement Spécialisée),
* un C.A.J. (Centre d’Accueil de jour),
* un foyer de vie,
* le foyer d’hébergement « les Lucioles »
* …

Ce foyer fait partie de l’A.D.A.P.E.I.-A.M. (Association Des Parents et des amis de l’Enfance Inadaptée des Alpes-Maritimes). Il a pour mission de faire évoluer les personnes accueillies vers une plus grandeautonomie en garantissant leur bien-être, leur confort et le respect de chacun. Durant ce stage de 420 Heures j’ai occupé une fonction d’AMP.

1. données et observations.

La résidente choisie pour rédiger ce rapport sera nommée par l’initiale C.

J’ai choisi C. pour rédiger ce rapport d’intervention car, à mon arrivée en foyer, le personnel encadrant m’a suggéré de devenir sa référante.J’ai rapidement accepté cette relation en voyant que C. venait très souvent vers moi et me sollicitait pour différentes tâches de la vie quotidienne. Peut se dénoter ici la dimension affective qui se crée avec la résidente dès mon arrivée.

C. est née le 03/10/1968 à Nice. Cette quadragénaire est entrée au foyer des Lucioles le 16 octobre 1989. Elle a grandit dans un village des hauteurs de Niceentourée de sa famille. Elle a suivi un parcours scolaire normal jusqu’en fin de maternelle. C’est suite à la découverte de sa déficience mentale que C. a été placée en I.M.E. à Aix en Provence.

Pour revenir sur son histoire familiale, C. est issue de la classe moyenne (ses deux parents étaient ouvriers), elle a toujours vécue avec sa mère, son père et son frère. Elle a toujours bénéficiéd’une grande attention, de soutien, d’aide…
Le décès récent de son père a fait de son frère son tuteur légal (sa mère manquant d’autonomie de déplacements puisque n’ayant pas le permis de conduire). De ce fait, C. ne rentre en famille que lorsque son frère est présent.

Extrêmement sociable avec toutefois un caractère bien trempé, C. a toujours eu des comportements très enfantins. Ces dernierscombinés à sa déficience comme à sa sociabilité, la mette souvent en danger du fait qu’elle ne différencie pas les inconnus, des gens pouvant être des amis. C. présente une déficience mentale moyenne (voir annexe n°2 page 12) qui dénote des capacités cognitives réduites et une forte dépendance qui empêche l’autonomie dans presque tous les actes de la vie quotidienne.

Cependant, C....
tracking img