Conflit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1479 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Un conflit est une opposition de sentiments, d’opinions entre des personnes ou des groupes. « Sans un élément de cruauté à la base de tout spectacle, le théâtre n’est pas possible » (Antonin ARTAUD). Nous parlerons du conflit dans le théâtre ; mais est-il, de quelconque manière représenté soit-il, essentiel au théâtre ?Pour le savoir, nous allons tout d’abord étudier le conflit en général sous toutes ses formes, pour nous intéresser ensuite plus précisément au conflit dans différents registres du théâtre, enfin nous terminerons en analysant le rôle que le conflit peut tenir dans une pièce de théâtre.

Pour commencer, nous allons parler du conflit en général sous toutes ses formes. Si nous devionsdéfinir, ou plutôt trouver des synonymes adaptés à ce mot nous énumérerions : opposition, rivalité, adversaires, combat. Etudions maintenant les raisons puis les effets provoqués sur ses opposants.

Dans la vie de tous les jours nous pouvons rencontrer diverses sortes de conflits ; sociaux, familiaux et conjugaux sont des exemples parmi tant d’autres, ils peuvent être physiques, ou bien moraux.L’ampleur de ces « disputes » peut dépendre, selon leur contexte, de la façon dont-elles sont traitées et surtout avec quelles personnes. La plupart du temps les conflits entre personnes se finissent par l’argumentation de la parole des adversaires, par les moyens des tribunaux, ou, malheureusement, par la force. Certains d’entres eux sont rendus publiques, ils nous sonttransmis grâce aux médias. Prenons par exemple les journaux télévisés, ils nous diffusent les conflits mondiaux les plus importants et nous dans tout cela, nous sommes ciblés comme téléspectateurs demandeurs de ce genre d’information car lorsqu’un conflit éclate, il nous prend naturellement l’envie de suivre de prés son dénouement pour savoir la façon dont il va être résolu. Un conflit, peu importesa nature, a toujours une fin, plus ou moins bonne selon le cas. Dans tous les cas, même si certains le nie plus que d’autres cela laisse toujours des traces qui affectent moralement et qui s’effacent plus ou moins avec le temps. Les conflits peuvent se situersur plusieurs échelons, selon leur degré d’importance. Cela peut être une simple dispute habituelle entre frères et sœurs comme une guerre mondiale. L’humeur de l’ensemble des adversaires lors d’une dispute n’est jamais vraiment au beau fixe, ce qui laisse durant un certain temps, du moins le temps qu’une réconciliationse fasse, une accumulation de différents sentiments comme la haine et la rancœur chez tous les opposants. Un conflit se forme avec plusieurs parties, la source du problème, son dénouement, l’apogée de la crise, puis la solution, quand il y en a une. 

Nous venons donc de voir ce qu’était en général un conflit et se qu’il provoquait. Si maintenant nous nous rapprochons de la façon dont leconflit est traité dans certains registres du théâtre nous pourrons peut-être y trouver des similitudes. Nous nous aiderons avec des textes extraits d’un corpus, de pièces de théâtre lues dans le manuel ainsi qu’une pièce dans laquelle nous avons tenu un rôle personnellement.

Avec l’aide des textes du corpus, qui nous sont « fournis » sur le sujet, nous avons pu étudier quatre textes dont trois sontissus du manuel. Ce sont tous des pièces de théâtre issues d’auteurs différents plus ou moins connus, Alexandre DUMAS, Pierre CORNEILLE, Jules ROMAIN et Jean TARDIEU. Aucun de ces extraits n’est tiré du même acte, nous avons une scène d’exposition, une scène tirée du deuxième acte, une autre du troisième acte puis pour finir la dernière est tirée du quatrième acte ; nous avons donc quatre...
tracking img