Conscience selon rousseau.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (746 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Conscience ! conscience ! instinct divin, immortelle et céleste voix ; guide assuré d'un être ignorant et borné, mais intelligent et libre ; juge infaillible du bien et du mal, qui rends l'hommesemblable à Dieu, c'est toi qui fais l'excellence de sa nature et la moralité de ses actions ; sans toi je ne sens rien en moi qui m'élève au-dessus des bêtes, que le triste privilège de m'égarerd'erreurs en erreurs à l'aide d'un entendement sans règle et d'une raison sans principe.
Grâce au ciel, nous voilà délivrés de tout cet effrayant appareil de philoso­phie : nous pouvons être hommes sans êtresavants ; dispensés de consu­mer notre vie à l'étude de la morale, nous avons à moindres frais un guide plus assuré dans ce dédale immense des opinions humaines. Mais ce n'est pas assez que ce guideexiste, il faut savoir le reconnaître et le suivre. S'il parle à tous les coeurs, pourquoi donc y en a-t-il si peu qui l'entendent Eh ! c'est qu'il parle la langue de la nature que tout nous a faitoublier. La conscience est timide, elle aime la retraite et la paix ; le monde et le bruit l'épouvantent ; les préjugés dont on l'a fait naître sont ses plus cruels ennemis [...], le fanatisme ose lacontrefaire et dicter le crime en son nom.
Émile ou De l'éducation (1762), livre IV, GF-Flammarion, 1966, pp. 378-379.
Le problème posé par le texte
Il est facile de constater la diversité historiqueet géographique des moeurs («dédale immense des opinions humaines »). Peut-elle constituer un argu­ment contre l'idée qu'il existe des principes moraux universels, suscep­tibles de guider tous leshommes de la même façon ? Autrement dit, la diversité des moeurs peut-elle justifier un relativisme qui rendrait incer­taine l'idée même de moralité ?
Par le terme de « conscience », le texte désignedonc exclusivement la conscience morale.
• Le raisonnement
C’est un fait que chacun entend en lui-même la voix de sa conscience qui lui dicte son devoir.
Quelle est la nature de cette voix ?...
tracking img