Conscience

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (278 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Philosophie

Nous avons travaillé sur la conscience, avec le questionnement suivant :
« La conscience constitue-t-elle l’unité du vivant, ou son déchirement ? »
Pourrépondre à cette question, il faut définir plusieurs notions :

- La personne : ensembles des attributs qui nous caractérisent, la personnalité (ce que les autrespeuvent voir) et l’essence (ce qui nous est propre).
- La conscience : concept qui a 2 modes de fonctionnements, la conscience immédiate (percevoir ce qui nous entoure sansrien analyser) et la conscience réflexive ( faculté qu’a l’Homme de connaître sa propre réalité et de la juger)

Puis, nous nous sommes demandés
Si la conscience constituela synthèse du moi, ou son effacement
Nous avons tout d’abord vus que l’activité synthétique de la conscience provoque l’unité de la personne, en effet, selon Pierre Janetil existe 4 types de synthèses effectué par la conscience :

- Synthèse perceptive (ce que perçoivent nos sens)
- Synthèse cognitive (ce que l’on sait)
-Synthèse temporelle (analyse du passé pour se projeter vers l’avenir)
- Synthèse personnelle (on crée l’idée d’une identité personnelle)

Ensuite, nous avons vu que laconscience réflexive fondait l’identité personnelle,
Comme le dit John Locke, toutes nos actions, se ramènent à 1 même chose, notre identité.

Puis, nous avons essayé dedéterminer le statut ontologique du « moi »
A travers le texte de Blaise Pascal, on peut voir que le moi est quelque chose d’abstrait qui ne peut pas être aimé par unepersonne extérieur, car elle ne le voit pas.
On eut remarqué que Pascal ne répond finalement pas à la question, il laisse le lecteur se faire sa propre idée sur le sujet.
tracking img