Construction de murs entre etats

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4080 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La construction de murs entre Etats

[pic]

Tables des matières

Introduction…………………………………………………………….P.3

Chapitre I : Le Mur de Berlin…………………………………………..P.4

A) Contexte historique
B) La décision de construction du mur
C) L’édification
D) Evolution et chute

Chapitre II : Le Cas de la Cisjordanie et de Gaza………………………P.6

A) La Cisjordanie et le dispositifde séparation
B) Le Mur Souterrain

Chapitre III : Les frontières anti-immigrations…………………………P.7

A) L’enclave de Ceuta et Melilla
B) La clotûre mexicaine

Chapitre IV : Les frontières militaires………………………………….P.10

A) La Corée du Nord
B) La région du Cachemire

Conclusion……………………………………………………………...P.12

Bibliographie…………………………………………………...............P.13Critique de sources……………………………………………………..P.15

Introduction

Nous venons, il y a 3 mois de cela, de « fêter » la chute du Mur de Berlin : cet énorme dispositif séparant l’Allemagne de l’Ouest et l’Est et plus particulièrement le monde entre deux idéologies : le capitalisme naissant et le communisme. Ce « Rideau de fer », symbole de cette guerre froide (1945-1989) n’est heureusement plusd’actualité  aujourd’hui.
Cette réconciliation de 1989 n’a pas pour autant mis fin aux tensions. L’Europe a vu un redessinement de ses frontières amenant à la création ou à l’indépendance de nouveaux Etats, souvent par les armes et le feu. En Amérique latine, de nombreux Etats ont trouvé refuge et réconfort dans l’idéologie de gauche inspiré par un certain Fidel Castro. Ce début de 21ème siècle a vugrandir un affrontement de type culturel entre les occidentaux et les pays du Moyen et Proche-Orient ; l’immigration est devenue un problème à part entière selon l’énorme différence du niveau de vie entre certaines zones du globe,…

Actuellement, sur le papier, les frontières, au sens strict du terme, ont quasiment disparu, laissant place à une mondialisation des plus grandissantes et à desdéplacements facilités. Est-ce là la réalité ? Non il n’en est pas de la sorte partout dans le monde. Malheureusement, de manière paradoxale et contradictoire, de nouvelles séparations ont vu le jour, séparations que les hommes n’ont eu de cesse de construire aux quatre coins du monde.

Cet exposé aura pour objectifs de mettre en avant ces Etats qui ont érigé de nouvelles barrières amenant à laréalisation d’un monde multipolaire et d’expliquer le pourquoi et le comment de la création de ces séparations.
Le travail reviendra d’abord sur ce « rideau de fer », élément essentiel de ce 20ème siècle, pour ensuite aborder les murs en Inde (Cachemire), aux Etats-Unis (frontière mexicaine), en Israël (Cisjordanie), au Maroc (enclave de Ceuta et Melilla) et enfin en Corée du Nord et Corée du Sud.Chapitre I : Le Mur de Berlin

A) Contexte historique

Mai 1945, l’Allemagne nazie capitule. L’URSS obtient la capitulation sans condition de l’armée allemande. La fin de la guerre sur le territoire européen est prononcée. Berlin est alors divisée en quatre zones d'occupation sous administration soviétique, américaine, britannique et française. Les Soviétiques héritent de la partie est dela ville tandis que les trois autres occupent la partie ouest. L’entente entre les quatre puissances n’est guère conciliante. Les politiques des deux camps sur le sort de Berlin diffèrent ; les Soviétiques craignent l’implantation d’une enclave occidentale dans leur propre partie.

L’année 1949 voit la création de la République fédérale d’Allemagne à l’Ouest et la République démocratiqued’Allemagne à l’Est, provoquant une véritable rupture entre les deux camps. Berlin reste la seule ville où peuvent transiter les habitants allemands dans un sens comme dans l’autre.
Cette brèche dans Berlin amena, entre 1945 et 1961, pas moins de 3,5 millions d’habitants, dont les plus qualifiés, à quitter la partie soviétique afin d’éviter de tomber dans le joug de la « Russie rouge ». En effet,...
tracking img