Contexte historique: l'histoire des chevaliers

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (685 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Contexte historique : l’histoire des chevaliers
La chevalerie, qui est généralement associée au régime féodal, est née à l’époque Néolithique. C’est en effet à cette période que naquirent lesnotions de guerre et donc de guerriers.
Dès l’age de fer, grâce à la valorisation de la monture, des armes, il apparaît une élite d’hommes se consacrant uniquement à l’art de la guerre. Ces chevaliers ontdes devoirs, des codes et des rites bien précis et tous ces principes sont à la base de la chevalerie médiévale.
A partir du IVème siècle, l’Eglise ne rejette plus la guerre et intègre celle-ci dansun système de valeurs (la guerre juste et injuste de Saint Augustin : 350 à 430) afin de pouvoir servir ses intérêts. L’Eglise sacralise donc la notion de guerre et de guerrier et donne une missionspirituelle au soldat qui était jusqu’à présent considéré comme une simple brute. Le Christianisme vint donner une direction plus utile à cette ardeur guerrière.
C’est vers l’an Mil que le terme latin« miles » qui signifie guerrier se répand et désigne le chevalier. A cette époque la chevalerie est une fraternité qui a pour but de maintenir l’ordre et la justice au sein d’un royaume. Elle estsous les ordres d’un seigneur et fait ses premières armes contre les paysans libres en imposant le système féodal et le respect par la force. Les chevaliers entretiennent des rapports plutôt complexesavec la noblesse. En effet, ils ne sont pas tous nobles mais tout les nobles se prétendent chevaliers (se sentant touchés par l’idéal chevaleresque et par leurs valeurs, l’aristocratie s’identifie peu àpeu à la chevalerie).De plus, la cavalerie lourde (qui apparaît grâce à l’arrivée de l’étrier en Europe) se développe et devient l’arme la plus convoitée. Il s’agit alors de posséder une bonnemonture (ce qui est peu coûteux) et d’être un combattant talentueux pour aspirer à devenir le serviteur armé d’un seigneur. La plupart des chevaliers vivaient en groupe dans des « maisons fortes ». La...
tracking img