Cournot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (252 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Enfin Cournot, à la suite des philosophes allemands, pense l'articulation des sciences en rapport avec leurs objets. On passe ainsi graduellement dumatérialisme au domaine de l'activité vitale, puis du "vitalisme" à celui de la raison abstraite. Les sciences humaines ont pour objet une réalitéintermédiaire, où s'associent l'organicité de la langue, de la société, des religions, et l'activité de la raison abstraite.

Sans la science laphilosophie s'égare dans l'imaginaire mais que sans la philosophie la science s'égare dans une rigueur stérile.

Dans un premier temps, l’auteur nousprésente ce que devrait être, selon lui, les fonctions d’une science expérimentale. En effet, il considère qu’une science expérimentale doit séparerles différents facteurs mis en jeux dans l’expérience afin de mieux comprendre le rôle que détient chacun d’entre eux dans ce que l’on essaye dedémonter. Ainsi par exemple lorsque l’on essaye de comprendre pourquoi le pH d’une citronnade est très inférieur à celui du lait, on se rend compte aprèsdifférentes expériences qui dans un premier temps étudient l’influence de la température sur les solutions puis dans un deuxième temps l’influence dela pression par exemple … que c’est les ions H qui influent sur le pH. Ainsi selon Cournot, la science expérimentale devrait être donc être enmesure de justifier le phénomène qu l’on essaye de démontrer en mettant en évidence les différents facteurs afin de rendre ce phénomène compréhensible.
tracking img