Cours de philosophie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (754 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'extrême violence du problème de la vérité tel qu'il se pose à nous s'exprime de manière très ramassée. D'une part, dans une perspective cartésienne, reconnaissons tout de suite notre profondintérêt pour les connaissances "utiles à la conduite de la vie" : il est clair que nous mobilisons des savoirs (réels ou supposés), lors de chaque choix (dont certains engagent notre vie entière), pour leseffectuer en "connaissance" de cause (photographie (c) Michael Buckingham). Lorsque, par exemple, vous consultez les ressources du Centre d'Orientation pour décider de votre carrière future, vousprésupposez que les informations consultables sont grosso modo exactes. Autrement dit : que ces sources disent "vrai". C'est pourquoi, parlant de la vérité, Husserl déclare qu'elle constitue une "convictionfondamentale" : nous avons tendance à accorder crédit à ce que l'on nous dit (mieux que personne, le menteur le sait, et en joue).

D'autre part, dans une perspective contemporaine (et c'estpourquoi le problème de la vérité, qu'on avait pu croire "résolu", pour l'essentiel, au milieu du XIXè siècle, possède en fait une actualité renouvelée), reconnaissons aussi que l'image que la physiquemoderne brosse du réel contredit presque tout ce que le sens commun nous inciterait à croire, dans un mouvement radicalement anticartésien, où "l'évidence" n'est pas du tout un critère de vérité, mais aucontraire aurait tendance à nous inspirer méfiance et suspicion. Jamais notre "bon sens" n'aurait suspecté que le réel pût s'avérer aussi étrange, aussi bizarre, avec un temps relatif et une matière àla fois corpusculaire et ondulatoire (voir aussi ce cours).

Cartésiens en pratique, anticartésiens en théorie : ce grand écart est-il tenable ?

Rappelons que la vérité peut se définir d'oreset déjà d'au moins trois manières, dont une seulement peut nous paraître acceptable. Primo, "vrai" peut se confondre avec "réel" - ou, dans un sens à peine élargi, avec "conforme à la définition"....
tracking img