Cours de philosophie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 220 (54754 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
1

Cours de philosophie Séries technologiques
Eric Delassus

1. Qu'est-ce que la philosophie? 1.1 Introduction :
La question de savoir ce qu'est la philosophie est une question difficile dans la mesure où il s'agit déjà d'une question philosophique au sujet de laquelle les avis des philosophes eux-mêmes sont divergents. Cependant, il semble difficile également de débuter son éducationphilosophique sans avoir une idée, même vague, de ce que peut être la philosophie. C'est pourquoi, avant d'aborder la philosophie d'un point de vue purement philosophique, nous l'aborderons selon un angle à la fois historique et étymologique.

1.2 Analyse étymologique du terme même de philosophie
L'acte de naissance de la philosophie se situe dans la Grèce antique au V° siècle avant Jésus Christavec Socrate, personnage énigmatique et fascinant dont nous reparlerons bientôt. Cela dit, avant Socrate il y avait déjà des penseurs qui grâce à leurs talents et à la profondeur de leur réflexion avait acquis une célébrité et une notoriété incontestable. C'est d'ailleurs l'un de ces penseurs, Pythagore qui appela ``philosophoï'' (amis de la sagesse), ceux qui s'intéressaient à la nature des choses.Et, en effet, le mot philosophie lui-même vient du grec ancien, de ``philosophia'' qui se compose de ``philein'' (aimer) et de ``sophia'' (sagesse), la philosophie est donc l'amour de la sagesse. La question est donc maintenant de savoir ce que signifie ces termes. Le terme d'amour désigne ici un désir, une aspiration à quelque chose et donc si le philosophe aspire à la sagesse c'est que celle-cilui manque, qu'il ne la possède pas, le philosophe n'est donc pas un sage. Mais qu'est-ce que la sagesse ? Le mot sagesse ne signifie pas seulement ici la vertu propre à qui fait preuve de mesure et de modération dans ses actes, il ne s'agit pas simplement de la sagesse pratique propre à celui qui par expérience sait comment s'orienter dans l'existence. La sagesse pour les grecs anciens désigneprincipalement la science, c'est-à-dire le savoir en général, cependant ce savoir n'est pas étranger à la notion de vertu telle que nous l'employons à présent, dans une certaine mesure la sophia désigne une science qui nous rend meilleurs, et qui donc en conséquence nous rend plus sage, c'est-à-dire plus savant et plus vertueux. Le philosophe est donc, non pas le possesseur de la science et de lavertu, mais un homme en quête de vérité qui cherche à mieux comprendre ce que sont les choses pour devenir meilleur, plus vertueux, au sens où la connaissance de la vérité nous permettrait de mieux nous réaliser en tant qu'être doué de conscience et de raison.

2 C'est d'ailleurs ce que rechercher Socrate, celui que l'on considère comme le père fondateur de la philosophie et dont nous allonsmaintenant parler en abordant la philosophie d'un point de vue plus historique.

1.3 Les origines historiques de la philosophies.
Si donc, c'est Pythagore qui le premier employa le terme de philosophie, c'est un autre personnage tout aussi mystérieux et mythique qui fut l'initiateur de la démarche qui inspire jusqu'à nos jours la philosophie occidentale. Si ce personnage, Socrate (-469, -399), estmystérieux, c'est qu'il n'a laissé aucun écrit, il n'est connu que par ses détracteurs (ceux qui le critiquaient) ou par ses disciples (ceux qui ont suivi son enseignement et ont pris modèle sur lui dans leur vie). Parmi ses détracteurs ont trouve par exemple Aristophane qui dans une comédie intitulée ``Les Nuées'' présente Socrate comme une être ridicule et préoccupée par des questions de peud'intérêt. Parmi ses disciples on trouve principalement Platon qui en fit le personnage centrale de tous ses ouvrages composés sous forme de dialogues.
• • •

L'apologie de Socrate Le Criton Le Phédon

Dans ces trois dialogues philosophiques de Platon, nous pouvons trouver des renseignements concernant la vie et la mort de Socrate.

1.3.1 Le personnage de Socrate
L'image de Socrate laissée...
tracking img