Cours de psychologie sociale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1168 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Psychologie sociale Cours 8

On se définit en rapport à nos appartenances à des groupes. Les groupes sociaux contiennent un ensemble de significations (politiques, économiques, historiques...) et sont investis psychologiquement par nous. Pas de déterminisme, mais interaction. L'investissement psychologique que l'on projète à ces groupes construit une grande partie de notre identité sociale. Nosappartenances sont plurielles, nos investissements sont pluriels. Notre identité sociale se construit au fur et à mesure de nos appartenances, qui évoluent dans le temps. Cette identité n'est pas figée.
Ce processus nous permet de spécifier qui nous sommes dans l'environnement.

Henri Tajfel : principaux aspects de l'identité sociale.

Les individus tendent à maintenir ou augmenter leurestime de soi
Les groupes sociaux ou catégories sont associés à des connotations positives ou négatives
L'évaluation de son propre groupe est déterminée relativement à d'autres groupes spécifiques
Les individus tentent de maintenir ou d'accéder à une identité sociale positive
L'identité sociale positive est basée, pour une large part, sur des comparaisons favorables
Lorsquel'identité est insatisfaisante, les individus tenteront de quitter leur groupe (mobilité sociale).

Les appartenances groupales doivent nous procurer un sentiment de satisfaction (on n'a pas envie d'appartenir à un groupe social qui nous procure un sentiment insatisfaisant). L'investissement d'un groupe est proportionnel à l'estime de soi qu'il renvoie. Ces appartenances doivent pouvoir construireune image de nous-mêmes favorable, elles ne sont jamais neutres. Tous les groupes ont une connotation, positive ou négative, les choix que nous faisons répondent à une stratégie identitaire. Les groupes auxquels on appartient ont une signification pour nous. Exemple : l'appartenance au groupe des étudiants de première année de psychologie peut avoir des connotations positives ou négatives. Ilfaut avoir envie d'appartenir à ce groupe pour l'investir. Nous cherchons ce qui peut nous procurer du positif en appartenant à un groupe.
L'évaluation d'un groupe se fait dans la comparaison avec d'autres. La théorie de la comparaison sociale par Léon Fesinger a pour postulat : il existe chez tout individu une tendance à évaluer de façon aussi exacte que possible ses opinions et ses aptitudespersonnelles. Nous pouvons évaluer objectivement dans certains cas de figure une situation, un jugement, mais il y a de nombreux cas de figure dans lesquels l'évaluation objective est quasiment impossible. Comment évaluer une opinion ? On a alors tendance à comparer la vérité de cette opinion avec celle des personnes dont les opinions nous sont les plus proches. Il y a donc une comparaison nécessairequi s'effectue entre des semblables (les membres de nos propres groupes d'appartenance).
Plus on est différent d'autrui, moins on se compare avec. C'est au sein de nos groupes sociaux que la comparaison va s'effectuer. La comparaison sociale doit être mise en rapport avec le favoritisme : il suffit de dire qu'on appartient à tel groupe pour observer des comportements de favoritisme. Au sein denos groupes, on a tendance à préférer les opinions de nos groupes et rejeter celles d'autres groupes. Mais il est possible d'appartenir à des groupes qui ne procurent pas d'estime de soi ni de satisfaction, on peut appartenir à un groupe malgré soi (immigration, choix politique...). Il y a de la négociation de notre part, une volonté de changement.
Mais il y a aussi des degrés. Lorsque ladissonnance entre l'appartenance à un groupe et le sentiment qu'il nous procure est trop fort, nous avonc tendance à quitter ce groupe. Mais peut-on quitter les groupes sociaux auxquels on appartient ? On pourrait quitter les amis, mais pas la famille. On ne peut pas non plus quitter son genre, ni sa nationalité. On peut parfois, mais les processus sont bien plus lourds.
Néanmoins la tendance majeure...
tracking img