Cours histoire du droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 32 (7759 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire du droit

Chapitre I : Les fondations Romaines

Section I : Une cité à un Empire

Rome : à l'origine une modeste cité, même tout simplement un village, qui va profiter de sa situation privilégiée au bord du Tibre, et cette position qualifié de Latium. Un village qui va se transformer en une cité, organisation politique basée sur l'existence d'une ville entourée d'un territoirerelativement modeste, servant à l'alimentation et ravitaillement de la ville. Athènes, Sparte étaient des cités. La notion de cité Etat joue un grand rôle dans l'antiquité.
Une cité qui va se transformer en un véritable empire, puisque qu'on parle de l'Empire Romain, il a ceci de particulier qu'il est immense (il s'étend à la plus grande partie de l'Europe occidentale + l'Asie Mineure + Afriquedu Nord) avec une différence essentielle par rapport à l'Empire d'Alexandre : il n'a pas été éphémère (une vie contre une longue résistance), la chute de l'Empire Romain d'Occident n'intervient qu'en 476), et empire d'orient en 1453 (Constantinople).

I - Les repères chronologiques essentiels

Point de départ traditionnel : fondation légendaire de Rome en 753 av Jc : d'après les analystesromains ça serait la fondation de Rome par Romulus qui aurait tracé un sillon avec une charrue, qui aurait menacé de mort quiconque le franchissait, et aurait tué son frère qui l'a franchi. Milieu du VIII° av Jc qui correspond à une date importante, l'archéologie a conforté cette période = > à ce moment là sur les bords du Tibre est née une confédération de village de cette région du Latium, sous ladirection de Rome, union fédérative basé principalement sur la célébration de certains cultes. A partir de ce moment là, né la Royauté, cette fédération est placée sous l'autorité d'un Roi, qui est à la fois tiré de certaines familles non exclusifs, héréditaire mais aussi sélectives (qui donnera place aux Sénateurs).
Beaucoup de légende, seulement 7 Rois selon la tradition de 753 à 509 av Jc, cequi est peu. C'est aussi le passage de la simple confédération de village à la cité (= la moitié d'un département français actuel). Elle va rester longtemps sur la défensive face aux voisins qui peuvent convoiter les richesses.

En 509 la Royauté est déjà renversé, et est mis en place un régime que la postérité retiendra : la Res Publica = République. Définition négative de la république quil'importe, il y a x formes de républiques (populaire etc etc). Ce que veut dire République = > contraire de la monarchie héréditaire, c'est la chose qui appartient aux hommes qui doivent se gouverner en commun. Mise en place d'un régime qui va être progressive, pas de constitution écrite. Cette République reste aussi modeste sur le plan territorial, devant toujours se défendre contre les ennemisextérieurs, passant tout prêt de la chute (épisode des Gaulois, venu de l'Italie du Nord : en 390 prise de Rome, Rome doit payer un lourd capital)

Les choses changent à partir du III° siècle, puisque méditant les leçons de cette épisode, Rome va entreprendre la conquête des territoires immédiatement voisins tant au Nord qu'au Sud. Début des guerres puniques, guerre contre Carthage ayant pourcentre la Tunisie. Conquête du bassin méditerranéen. En 150 Rome triomphe des Carthaginois, met un pied en Afrique, et à partir de là c'est la conquête de toute cette tranche de l'Afrique du nord. C'est aussi la conquête de la Grèce. Phénomène d'explosions des conquêtes (Grèce + Crète). En 80 av Jc : guerre en Asie mineure, aussi contre le Royaume du Pont (pourtour de la mer noire). Conquête de laGaule qui devient effective en 52 av Jc, + Espagne (avant la Gaule) + Suisse + partielle de l'Angleterre. Empire qui s'étend sur plusieurs millions de Km^2.

La constitution de cette immense empire, rend les rouages politiques traditionnels inadaptés à une telle superficie. On passe à une troisième étape : l'Empire ! Il dure presque 5 siècle pour l'Occident. (476), et Orient (1453) = fin du...
tracking img