Cours d'intorduction des sciences politiques de m bonnin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 199 (49730 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION A LA SCIENCE POLITIQUE

L1 AES 1er SEMESTRE
2009/2010
M. BONNIN
Sociologie politique Philippe BRAUD

INTRODUCTION : QU’EST-CE QUE LA SCIENCE POLITIQUE ?

Pour répondre, il faut situer la discipline de l’extérieur : par rapport à d’autres disciplines et par rapport à ses objets d’étude. Il faut également la situer de l’intérieur : savoir d’où elle vient, qu’est ce que c’est,qu’est ce que c’est devenu. Il est complexe de définir la Science Politique parce que c’est une discipline récente qui n’a pas d’enracinement universitaire profond comme le Droit ou la Médecine. C’est une discipline encore incertaine, qui n’est pas encore fixée et sur laquelle il ya des débats. La définition de la science politique est également complexe car elle n’est pas complètement la pratiquede l’Homme politique même si elle en est très proche. Elle n’est pas non plus le commentaire d’un fait politique fait à chaud par un journaliste. La différence vient essentiellement de la temporalité, du recul temporel qui permet la réflexion. L’homme politique est dans l’action, dans l’immédiat. Le journaliste est dans le quasi-immédiat, il réagit à chaud pour que son travail garde de l’intérêt.L’universitaire peut, lui, prendre le temps de la réflexion, de la documentation. Il produit donc quelque chose de plus réfléchi, moins émotionnel, plus scientifique. Le problème est qu’il produit une réflexion de bonne qualité mais qui a moins d’influence car elle intervient après la bataille. Il faut donc distinguer :
- le politologue qui est un journaliste spécialisé dans la questionpolitique
- le politiste qui est chercheur en science politique
- l’homme politique qui fait de la politique
Mais dans la réalité il existe des positions intermédiaires. Par exemple, un politiste peut être amené à donner un commentaire à chaud d’un évènement politique. Pour définir la science politique, il faut traiter deux points :
- la définition interne : l’édification historique de lascience politique
- l’approche externe : la situation de la science politique par rapport à d’autres choses.

Section 1 : L’édification de la science politique
La réflexion sur la science politique n’est pas une chose nouvelle. Le nom « pouvoir » n’a pas d’adjectif formé sur sa racine en français. On emploie l’adjectif « politique » pour désigner ce qui renvoie au pouvoir. La réflexion surle pouvoir existe depuis que le pouvoir existe c'est-à-dire depuis toujours. Les philosophes Grecs ont porté au plus haut point la réflexion sur le pouvoir. Mais il s’agissait là de la préhistoire de la science politique. C’est dans la deuxième moitié du XIXème siècle que la science politique se dote des objets, des méthodes, des formes qui la caractérisent aujourd’hui. Ses traits principaux sefixent à cette époque. A partir de ce moment fondateur, sous l’influence des autres grandes sciences sociales (l’économie, la sociologie…) la science politique se développe, se précise et finit par être reconnue à l’égal des autres disciplines universitaires.
I. La lente construction de la science politique
L’idée d’étudier le pouvoir avec des instruments scientifiques est ancienne ; elle vientdéjà des philosophes Grecs mais aussi des penseurs du XVIIème siècle tels que Montesquieu. Ces penseurs se posent la question du contenu de la science politique. Que va-t-on étudier ? Au départ, ce sont surtout les philosophes qui se sont posé cette question. Ensuite, en France, les juristes ont pris le relai. Et, depuis une vingtaine d’années, les sociologues s’y sont intéressés. Enfin, certainesdisciplines jouent un rôle résiduel dans la construction de cette science nouvelle qu’est la science politique.
A. Le prima originel de la philosophie politique
1. le règne initial de la science politique
La politique telle que nous la concevons, c'est-à-dire un espace commun qui permet la décision collective, ce sont les Grecs qui l’ont inventée. Ils ont rompu avec les figures monarchiques...
tracking img