Cours

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (492 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DENOUEMENT de Don Juan
• Les scènes sont très courtes et se suivent en elles par des continuités
• On observe du supranaturelle
• Don Juan : rationnel (2 et 2 font 4)
• Don Juan meurt sur scène: on a un non respect des règles de bienséance (enfer)
• On relève de l’humour : Sganarelle réclame ses gages
• Mais aussi du tragique car Don Juan meurt
• A l’accoutumé, une comédie se terminebien mais l’emploi du registre tragique (Don Juan, le héros, meurt à la fin de la pièce, il n’a pas pu échapper à son destin ; les forces supérieurs comme le Commandeur ont pris l’emprise sur lui). Onpeut alors parler d’une tragi-comédie.
• Cette mise en jeu est-elle bonne ou mauvaise ? Quel est vraiment le sens de ce dénouement : c’est le problème du choix de Molière.
• Le dénouement est une des3 phases de l’action dramatique : c’est là où le sort des personnages est fixé et où le conflit est résolu
• Sens du dénouement : c’est le châtiment de Don Juan, son arrivé en Enfer.
• Le spectrereprésente la voix de Dieu, la voir Divine.
• Le spectre lui ordonne de se repentir s’il ne veut pas mourir. Mais Don Juan refuse et montre qu’il n’a pas peur en affirmant : « rien n’est capable dem’imprimer de la terreur ». Il jour l’aveugle devant tant d’interventions.
• La statue représente le lien entre Don Juan et la mort.
• Don Juan est toujours aussi sûr de lui et fait un geste symboliqueen donnant sa main à la statue « la voila ». Mais la statue emmène Don Juan vers la mort.
• La statue accuse Don Juan d’avoir commis énormément de pêchés et lui annonce une « mort funeste » : c’estle châtiment de Don Juan
• On peut relever un C.L du feu pour évoquer la mort de Don Juan : « feu invisible », « un brasier ardent », « me brûle ».
• Mais aussi un C.L de l’orage : « orage », «tonnerre », « grands éclairs ».
• On a une mort spectaculaire et pleine de souffrance : « ah »
• De plus, Don Juan s’exclame : « oh Ciel ! » : Don Juan est touché par la force de Dieu. Il parait...
tracking img