Courte biographie de jean paul sartre + extrait "l’existentialisme est un humanisme "

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (980 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic] Jean-Paul Sartre :

Jean-Paul Sartre est né en juin 1905 à Paris. Son père meurt en 1906, très jeune, « mort en bas-âge ».

Il est issu d’un milieu bourgeois et cultivé.Enfant, il reçoit des cours à domicile. Puis, il fréquente le lycée Henri IV de Paris : Il rencontre Paul Nizan (romancier, essayiste, journaliste, philosophe français). Il prépare le concours d’entrée àl’Ecole normale supérieur au lycée Louis-le-Grand. Il intègre ainsi l’ENS en 1924 et obtient son agrégation de philosophie en 1929.

A cette époque, il a déjà rencontré Simone de Beauvoir qui devient sacompagne.

Il enseigne la philosophie au Havre.

En 1938, Il publie La Nausée, roman perçu favorablement par la critique.
En 1939, Sartre est mobilisé, et, en juin 1940, il est fait prisonnier.Libéré un peu plus tard grâce à de faux papiers, il se tourne vers le théâtre pour exprimer son engagement.
En 1943, il publie Les Mouches, qui reprend le mythe des Atrides, ainsi que L’être et lenéant, essai philosophique.
La pièce Huis-clos est jouée en 1944.
En 1946 sort L’existentialisme est un humanisme, essai philosophique : +/- Il ne faut pas se contenter de naître pour exister. Sortégalement Les Mots, son autobiographie.

A la libération, il fonde la revue Les Temps modernes et quitte l’enseignement.

Il se place dans le mouvement de l’existentialisme : nous sommes ce que nousfaisons et non des êtres dont le destin serait fixé à l’avance.
Il considère qu’un intellectuel doit être un homme d’action et que l’engagement est nécessaire.

Sartre va affirmer ses opinionspolitiques solidement à gauche en épousant la cause de la révolution marxiste.
Pendant la guerre d’Algérie, il soutient les indépendantistes du Front de Libération Nationale (FLN).

En 1964, il refusele prix Nobel de littérature.

Il participe à la révolte étudiante de mai 1968.

Ses contemporains sont André Malraux, Simone de Beauvoir (sa compagne), Boris Vian, Albert Camus, un temps...
tracking img