Couverture de cahier scolaire sur les colonies, vers 1900

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (698 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
La contraception orale est fondée sur l'administration d'hormones de synthèse. En perturbant les mécanismes de régulation hormonale de l'ovulation, on aboutit à un cycle anovulatoire.L'ovulation dépend d'un déterminisme hormonal cyclique permettant la libération d'un ovocyte dans les voies génitales environ tous les 28 jours chez la femme. Après en avoir exposé les mécanismes derégulation hormonale, nous montrerons comment la contraception orale les modifie pour aboutir à une contraception efficace.

La régulation hormonale de l'ovulation
Le cycle ovarien, notamment ledéclenchement de l'ovulation, est sous le contrôle d'hormones hypophysaires, les gonadostimulines FSH et LH. Le fonctionnement de l'hypophyse est lui-même contrôlé par l'hypothalamus dont les neurones dunoyau arqué produisent, de façon pulsatile, du Gn-RH ou gonadolibérine, une neurosécrétion qui se déverse au niveau du système porte hypophysaire avant d'aller agir sur l'hypophyse. FSH et LH stimulentl'ovaire, notamment la maturation folliculaire, provoquant une augmentation de la sécrétion des oestrogènes. L'ovulation se produit à la suite d'un pic de sécrétion des gonadostimulines hypophysaires.Dans les conditions physiologiques, ce pic ovulatoire se produit lorsque l'axe hypothalamo-hypophysaire est soumis au rétrocontrôle positif des œstrogènes sécrétés par l'ovaire. Ceci se produit peuavant l'ovulation lorsque la sécrétion d'œstrogènes augmente sous l'action des gonadostimulines hypophysaires. Alors que les œstrogènes freinaient l'axe hypothalamo-hypophysaire en début de cycleaboutissant à une augmentation lente de la concentration sanguine en gonadostimulines, leur action devient stimulatrice au delà d'une concentration seuil, produisant un autorenforcement du système. Il enrésulte une amplification considérable de la production des gonadostimulines aboutissant rapidement au pic ovulatoire. Ce pic de sécrétion des gonadostimulines provoque la rupture du follicule mûr...
tracking img