Credits bancaires

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2173 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Banque & Finance, EE_S4_2010

Chapitre 2 :
Plan de cours

Les crédits bancaires

2.1.

Principes généraux des crédits commerciaux
2.1.1. 2.1.2. 2.1.3. 2.1.4. Quelques principes à ne pas oublier L’attitude du bailleur de fonds Structure optimale du financement Rappel des « usances » pour le calcul des intérêts

2.2.

Les différents types de crédit disponibles
2.1.5. 2.1.6. 2.1.7.2.1.8. Crédit d’exploitation Crédit d’investissement Leasing Factoring

2.3.

Autres types de crédit
2.3.1. 2.3.2. 2.3.3. 2.3.4. Le financement immobilier Les financements spéciaux Les cautionnements ou garanties Les crédits documentaires (accréditif)

2.4.

Exigences minimales des banques 2.4.1. 2.4.2. Les Informations à remettre aux banques Documents à remettre aux banques

JCD - Mars2010 – B&F - Théorie chapitre 2 : Les crédits bancaires

Page 1/7

Banque & Finance, EE_S4_2010

Chapitre 2 :
2.1.

Les crédits bancaires

Principes généraux
Lorsque des moyens supplémentaires sont nécessaires pour concrétiser un projet commercial ou développer une activité, le crédit bancaire est l’une des nombreuses possibilités de répondre aux besoins. Toutefois, il faut avoir lacertitude qu’il s’agit là de la forme de financement qui convient le mieux. Comme ce moyen fait appel à des fonds provenant de tiers, l’entreprise doit aussi disposer de fonds propres pour participer à la couverture des risques. 2.1.1. Quelques principes à ne pas oublier Le crédit bancaire n’est pas la seule solution de financement. Ce sont les fonds propres qui doivent supporter le risqued’entrepreneur. Le crédit intervient comme complément des fonds propres et non en remplacement de ceux-ci. Il doit y avoir une proportionnalité adéquate entre les fonds propres et les fonds étrangers. Contrairement à une opinion très répandue, ce ne sont pas les garanties qui font pencher la balance en faveur de l’octroi d’un crédit, mais avant tout les dirigeants de l’entreprise, son potentiel sur le marchéet sa rentabilité. 2.1.2. L’attitude du bailleur de fonds Le prêteur n’est pas engagé dans la gestion de l’entreprise. Sa première préoccupation est de savoir si l’entreprise est capable de rémunérer les fonds prêtés et de les rembourser à leur échéance. Même s’il peut paraître faible, tout crédit comporte un risque et le prêteur n’accepte que des risques limités (ses revenus sont aussi limités).En fonction des risques pris, le prêteur souhaite obtenir une prime proportionnelle qui s’ajoute au rendement de base. 2.1.3. Structure optimale du financement La structure de financement doit être adaptée aux risques. Le rendement attendu augmente en fonction de l’accroissement du risque. Il doit y avoir concordance entre les durées d’immobilisation des postes de l’actif et les capitaux qui lesfinancent. Le financement doit être orienté vers le futur et laisser une marge de manœuvre à l’entreprise car la liquidité est un impératif absolu pour la survie de l’entreprise. 2.1.4. Rappel des « usances » pour le calcul des intérêts « Usance » internationale Méthode ou « usance » selon laquelle la base de calcul des taux d'intérêt est de 365 jours par année, c'est-à-dire du nombre de jourseffectifs par mois sur une année de 360 jours (365/360).

JCD - Mars 2010 – B&F - Théorie chapitre 2 : Les crédits bancaires

Page 2/7

Banque & Finance, EE_S4_2010

« Usance » suisse Méthode ou « usance » selon laquelle la base de calcul des taux d'intérêt est de 360 jours par année (360/360). 2.2.

Les différents types de crédit disponibles
2.2.1. Crédit d’exploitation

Le créditd’exploitation sert à couvrir des besoins de financement irréguliers ou à faire face à des variations saisonnières. Destiné à financer les actifs circulants, il correspond à un montant maximum accepté par la banque, mais le taux d’intérêt s’applique uniquement sur la partie effectivement utilisée. Le crédit d’exploitation procure immédiatement des liquidités et permet d’éviter la réalisation à...
tracking img