Crise economique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 130 (32293 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1 - Définition de la crise avant Keynes :

Les économies classiques sont les fondateurs de l’économie politique ayant pour domaine d’étude l’ensemble des activités qui concourent à la production, à la circulation et à la répartition des richesses naturelles. Le courant classique est contemporain de la révolution industrielle et de l’essor du capitalisme (fin du XVIII , début du XIX siècle).Les fondateurs de ce courant sont : Adam Smith ; David Ricardo ; Jean-Baptiste Say et Thomas Robert Malthus. Le terme d’économie politique classique a été forgé par Marx pour désigner « par oppositon à l’économie vulgaire qui se contente aux apparences ».

2 Cinq groupes de théories ont été recensés par l'économiste américain Gottfried Haberler en 1936, l'année de parution de la Théorie généralede Keynes, qui marque la naissance de la macroéconomie :
o les théories monétaires pures (Hawtrey) ; selon lui, les mouvements monétaires sont les causes exclusives de l’alternance de phases d’expansion et de dépression : - l’expansion résulte d’une augmentation du volume et de la circulation des instruments monétaires dans un contexte de baisse du taux d’escompte (Le taux d’escompte est un tauxd’intérêt utilisé sur le marché monétaire pour les prêts à très court terme (quelques jours). Les intérêts sur l’emprunt sont déduits du versement initial et non pas rajoutés au remboursement de l’emprunt comme dans les prêts classiques). Dans cette phase, les négociants recourent au crédit bancaire pour acheter plus aux producteurs ce qui augmente le revenu des consommateurs. Il en résulte unprocessus cumulatif alimenté par l’expansion du crédit. Cependant les prix augmentent lorsque les limites dans les capacités de production sont atteintes et créent une incitation supplémentaire pour emprunter (spécualtion à la hausse). – La dépression survient lorsque les banques centrales ne peuvent plus fournir de monnaie centrale pour refinancer les banques qui vont alors réduire le crédit. Il enrésulte une réduction des instruments monétaires disponibles entraînant une baisse des dépenses de consommation et des achats de titres. – La reprise provient du remboursement des crédits, de l’amélioration du ratio encaisse/engagements des banques et de la baisse du taux d’escompte au cours de la crise. La politique de la banque centrale joue dès lors un rôle essentiel dans le maintien de lastabilité de crédit et de la réduction de l’ampleur du cycle des affaires. Dans ses premiers écrits il impute en excès de cette dynamique aux mécanismes de l’étalon-or, toutefois, après l’abandon du système en 1914, il considère toujours que l’organisation du crédit induit une instabilité foncière. Contemporain de la grande dépression, il a avancé que le meilleur moyen de prévenir les dépressionssévères consistait à agir dans la phase de croissance en menant une politique de crédit restrictive afin de limiter son expansion.. Les prêts à court terme sont un des outils majeurs des banques centrales dans leurs stratégie de politique monétaire.
o les théories du surinvestissement – dans leurs trois versions principales : « monétaire » (Wicksell, Hayek), « non monétaire » (Marx,Tougan-Baranovski), et du «principe d'accélération» (Aftalion, J. M.?Clark, Kuznets, Harrod) ;
 Pour ce qui est de Wicksell qui est fasciné par les théories de Léon Walras (école de Lausanne), Eugène Von Bohm-Bawerk (école autrichienne) et David Ricardo, et la synthèse de ces trois visions théoriques de l’économie dans une théorie synthétique qui lui vaut le surnom d’économiste des économistes. Aussi, bien quela théorie de la productivité marginale, idée selon laquelle la rémunération des facteurs de productions est proportionnelle à leur productivité marginale ait été formulée par d’autres auteurs tels que Bates Clark, il présente une démonstration bien plus simple et rigoureuse de ce principe et d’ailleurs, la conception actuelle de cette théorie provient en grande partie du modèle de Wicksell....
tracking img