Culture gnaouie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (718 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ces descendants d’esclaves en transe des nuits entières.

Gnawa : Qu’est ce qui vous vient à l’esprit? Des chanteurs noirs du Maghreb qui chantent et sont en transe pendant des nuits entières.Mais détrompez-vous ! La culture Gnawi ne se limite pas à sa musique qu’elle partage avec d’autres musiciens venus des quatre coins du monde.
Les gnaoua sont avant toute chose, des descendantsd’anciens esclaves noirs du Maroc. On considère qu’ils ont pour origine géographique et culturelle l’Ancien Soudan, c’est à dire les pays du sud du Sahara. Musicothérapeutes, ils soignent la maladie par lescouleurs et les parfums.
Tout en adoptant l’Islam, ils ont continué de célébrer les esprits africains au cours de rituels théâtralisés où ils s’adonnent à la pratique des danses de possession et à latranse. Ce rite de possession (désigné par le terme « derdeba ») qui se déroule la nuit (lila) est animé conjointement par un maître musicien accompagné de sa troupe, par une voyante affiliée à laconfréries des gnaoua et ses assistantes.
Durant la cérémonie, la voyante régit les accessoires et les vêtements rituels nécessaires. Le maître musicien, lui, à l’aide d’un luth-tambour (guembri) àtrois cordes appelle, par l’entremise de devises chantées et en brûlant des encens, les saints et les entités surnaturelles à se présenter afin de prendre possession des adeptes qui s’adonneront à latranse.
Au Maroc, où ils sont les plus nombreux, descendants d'esclaves ou de soldats du Sultan, ils ont tout naturellement conservé dans leur cœur les esprits vénérés par leurs ancêtres en lesassimilant aux djinns ("génies") dont le Coran reconnaît l'existence, mais aussi aux saints du soufime. On peut facilement comparer ce "transfert" à la façon dont les orishas des Yoruba et les vodun béninoisont été "baptisés" des noms de saints catholiques à Cuba ou au Brésil.
      Certains rites des Gnawa présentent d'ailleurs une similitude frappante avec ceux pratiqués dans le Nouveau Monde : par...
tracking img