De la servitude volontaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (369 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Discours de la servitude volontaire – Plan

I Un portrait saisissant de nos sociétés

1) Un peuple tenu en esclavage…

- peuple cerné par la pauvreté (début du texte)
- spolié de tous sesbiens, des plus matériels aux plus symboliques : terre, maison, biens familiaux, jusqu’à leur sang même…
- peuple aveuglé
- toutes les actions qu’il engage se retournent contre lui : voir toutes lesprop circ de but…

2) …Par un seul homme

- tyran, incarnation du mal : il est vaniteux, cupide, débauché…
- sorte de diable : tous les péchés semblent s’incarner en lui.
- L’image ducolosse : il est seul mais semble tout contrôler…

3) Un « contrat social » perverti

Le peuple a donné le pouvoir à un seul homme, notamment dans le but qu’il le protège (but du contrat social) etsemble vivre une véritable guerre : relever le champ lexical du pillage. Le danger provient donc de celui-là même qui devait les protéger…

II La force persuasive du discours

1) La dimensionorale de l’extrait

Elle donne un caractère vivant au texte et renforce sa force persuasive :
- apostrophes : le « vous » qui revient constamment pour nous accuser…
- ponctuation riche : lesexclamations, les questions oratoires qui interpellent quasi constamment le destinataire. A aucun moment son attention ne peut chuter…

2) L’éloquence du style

- la précision de la construction del’extrait participe de sa force
- Les rythmes ternaires qui grandissent les propos…
- Les procédés d’amplification et de gradation : revenus, champs, maisons
- Tout dans ce texte construit l’oppositionentre le « vous » du peuple et le « il » du tyran…

3) Les procédés de manipulation (présente dans toute argumentation)

- caractère hyperbolique : voir image du pillage
- la description dutyran, malgré ce qu’il en dit (2 yeux, 2 mains…), fait de lui une abstraction, tout sauf un être humain.
- à la ligne 16, nous retrouvons les mêmes arguments qui semblent être présentés comme...
tracking img