"De l'institution des enfants" livre i chapitre 26

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (486 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
introduction


La place de l’ enfant est bien affirmée dans les Essais. Pour Montaigne, l’enfant représente le moment où l’homme est encore dans sa simplicité naturelle. L’un des butsde l’éducation doit être de pré server autant que possible la naïveté de l’enfant, en évitant en particulier le traumatisme que des parents ou des maîtres violents pourraient lui faire subir. Parlà, Montaigne montre qu’il a le souci de l’enfant comme tel, comme être sensible et digne de respect.





I.Une critique de l’éducation traditionnelle et de lasociété

1. Les défauts de l’éducation traditionnelle

Montaigne est opposé à l’éducation telle qu’elle est conçue dans l’institution scolaire

-Montaigne écritles « Essais » à une époque où les collèges humanistes connaissent un grands succès dans la noblesse et la bourgeoisie : il fait une critique de cette éducation qui contraint les enfants à unenfermement hors du monde (« avons la vue raccourcie à hauteur de notre nez »)

-selon Montaigne, l’homme fonctionne plus par habitude que par raison. Les hommes ont l’esprit étroit (car enfermés) :« à qui il grêle sur la tête, tout l’hémisphère semble être tempête et orage. »



2. Critique de l’ Eglise

-les religieux crient à l’Apocalypse à lamoindre intempérie

-ils sont centrés sur leur paroisse : rien ne peut se passer ailleurs

-ils sont ignorants des choses du monde : les cannibales ne boivent pas de vin3.Critique de la monarchie

-dénonce le système héréditaire de la monarchie : un roi naît roi mais n’est pas plus intelligent que ses vassaux

-même un paysan de Savoie serend compte de l’incompétence du Roi





II.Les principes de la méthode de Montaigne : valeurs humanistes

1.Découverte du monde...
tracking img