Discours de bayeux commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 6 (1338 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 20 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Suite à la démission du Général de Gaulle, chef du Gouvernement Provisoire de la République Française, un premier projet de constitution élaborée malgré la divergence des partis présents à l'Assemblée est finalement désavoué par le peuple le 5 mai 1956. Dans l'attente de la formation du gouvernement suite aux élections pour l'approbation d'une seconde constituante, le général de Gaulle choisiBayeux, ville symbole de la libération de la France et donc de son combat, pour exposer lors d'un discours plus que fondamental ses idées constitutionnelles. Ce 16 juin 1946, la volonté de faire un régime « sur mesure » pour la France n'est pas le produit d'une étude de droit public mais une observation empirique du fonctionnement des institutions, et des réactions des populations face auxévénements. Certes, le discours du Père fondateur de la Cinquième République révèle des ambiguïtés entre les mécanismes du Régime Parlementaire et le rôle si actif confié au Président de la République, mais en tout état de cause, cette entrée politique en plein débat constituant aura un grand retentissement ; dès lors, en quoi le discours de Bayeux constitue t-il les prémices de la Constitution de laCinquième République ? En effet, de Gaulle exprime la légitimité démocratique disputée entre les pouvoirs exécutif et législatif nettement séparés (I) puis dénonce par avance le régime d'assemblée comme un régime faible et instable et préconise le renforcement du pouvoir exécutif à travers la fonction de président de la République (II).

Plan simplifié:

I) La légitimité démocratique nécessairementdisputée entre pouvoirs exécutifs et législatifs
II) Une conception du pouvoir marquée par la volonté de restauration d'un Etat fort

Le pouvoir législatif : un parlement bicaméral
1. L'assemblée élue au suffrage universel direct
2. Le Sénat mixte
1. Un pouvoir exécutif procédant du chef de l'Etat

1. Le chef de l'Etat : un arbitre national
2. Le chefde l'Etat, véritable chef de l'exécutif

Résumé :

Dans un discours flamboyant prononcé à bayeux, première ville française libérée après le débarquement de Normandie, le 16 juin 1946, le général de gaulle énonce sa conception de l'Etat et des institutions.
Le général de gaulle est né en 1890 à Lille et est mort en 1970. C'est en symbolisant la résistance opiniâtre de quelques-uns uns àl'abaissement de la france devant l'occupant allemand qu'il acquit une stature internationale et une légitimité historique qui lui permirent de se présenter comme recours lors de la crise d'Algérie. Ancré dans le passé, il conduisit cependant la modernisation de son « cher et vieux pays » qu'il pensait nécessaire pour assurer son indépendance. On lui doit notamment la constitution de la V République.
Cediscours, dans son commencement du reste très solennel, propose dans sa majeure partie les grandes lignes de ce que doit être la constitution du peuple français d'après guerre. Ce discours a eu une portée conséquente dans l'histoire constitutionnelle de france, et on a pu à ce titre le qualifier de « Constitution de bayeux ». En effet à travers lui charles de gaulle, fort de son constat desdysfonctionnements de la III république, propose une nouvelle conception d'organisation institutionnelle. Ce discours, faisant suite au projet de constitution rejeté du 19 avril 1946, intéressera d'avantages les constituants de 1958 que ceux de 1946. C'est pourquoi on a pu parler de ce discours comme d'un « brouillon » de la constitution de la V république.
Il s'agit ici de s'interroger sur laconception qu'a le général de gaulle des institutions française.
Il apparaît clairement qu'il est en faveur d'un pouvoir législatif bicaméral (I) et d'un pouvoir exécutif procédant directement du chef de l'Etat (II).

ÉBAUCHE D’INTRODUCTION
Le général De Gaulle est comme son titre l’indique, de profession militaire. En effet, héros de la première guerre mondiale et chef de la résistance lors de...
tracking img