Disproportion de l'homme - pascal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (542 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DISPROPORTION DE L'HOMME
PASCAL (1623-1662)

Dans ce texte, Pascal se propose d'étudier l'infiniment grand et l'infiniment petit.
Le locuteur (Pascal) n'apparaît qu'à la ligne 20 « je ».L'interlocuteur « l'homme » est désigné dès la l.1.
Pascal s'adresse de manière neutre et générale. Rhétorique de prudence et d'atténuation.
temps principal = présent de l'indicatif → vérité générale,universelle.
Énoncé parfaitement structuré et scientifique. Stratégie de conviction grâce à la réflexion et au raisonnement intellectuel.
Pascal va d'abord s'intéresser à l'infiniment grandpour ensuite passer à l'infiniment petit et terminer par la place de l'homme dans la nature.

Le macrocosme (l.1-20)

observation par la vue → champ lexical de la vue « contempler » (l.1),« regarder » (l.2), paraître (l.3), s'étonner (l.5). L'inquiétude apparaît avec « s'étonner », l'univers est donné en spectacle = mise en scène.
Image de la grandeur donnée par la structure de laphrase (l.2) qui s'étend sur 5 lignes = graduation croissante qui crée un malaise, la perspective est infinie.
Pléonasme avec « éclatante lumière » qui crée un effet d'éblouissement.
l.6, le« Mais » va opposer la vue à l'imagination
« concevoir » s'oppose à « fournir ».
« Nous avons beau » s'oppose à « ne...que » → réducteur.
« c'est une sphère dont le centre est partout, lacirconférence nulle part » est une formule qui donne l'impression d'infini, de vertige.

Le microcosme (l.21-48)

Même système d'énonciation, même procédé de gradation mais décroissante.
Le mot« prodige » annonce ce 2ème monde de l'infiniment petit.
l.26 à 28 → anadiplose (reprise de même termes ce qui correspond à un emboitement) avec un champ lexical sur le corps.
l.31 « peut-être »renvoie à l'incertitude de la connaissance du monde.
l.45-46 → nouvelle anadiplose qui accentue l'impression de malaise, d'angoisse.
Champ lexical de l'infini : « immensité », « abime »(2...
tracking img