Dissertation dernier jour d'un condamne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1548 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Quel est le crime commis? Qui est la victime? Faites ressortir les extraits qui vous mettent sur la piste.

Premièrement, le crime commis est selon moi, un acte de grande importance tel un meurtre. L’extrait suivant nous le démontre bien : « […] c’était le souffle de la foule dans la salle des assises. » (p.4) Par définition, une salle des assises est une cours ou les crimes graves sontjugés. Plus loin l’auteur émet l’hypothèse que le crime aurait peut-être été prémédité : « […] je ne sais rien encore de leur déclaration, mais ils auront sans doute écarte la préméditation [..] »(p.5). La plupart du temps quand un crime est prémédité, c’est souvent un assassinat. De même que le criminel séjourne à la prison de Bicêtre. La prison de Bicêtre était au 19e siècle, une prison pour ceuxqui avaient commis des crimes contre le droit commun ou des actes d’activismes politiques. En arrivant là-bas le prisonnier raconte que des mesures de sécurité sont prises contre lui : « A peine arrivé, des mains de fer s’emparèrent de moi. On multiplia les précautions; point de couteau, point de fourchette pour mes repas, la camisole de force, une espèce de sac de toile a voilure, emprisonna mesbras; on répondait de ma vie. » (p.8) Tout autour de lui, lui est retiré pour sa sécurité, mais surtout pour celle des autres, preuve qu’il peut être dangereux. Même que sa cellule est toujours gardée : « […] il y a nuit et jour un factionnaire de garde a la porte de mon cachot, et que mes yeux ne peuvent se lever vers la lucarne carrée sans rencontrer ses deux yeux fixes toujours ouverts. » Lasurveillance est constante, les geôliers se relaient toujours pour garder un œil sur lui. Son crime doit être vraiment d’une immense gravitée. Au page 27 a 29, le jeune condamné entend une mélodie qui raconte l’histoire de quelqu’un qui a tué un homme et qui s’est fait arrêter. Cette chanson le rend énormément mal à l’aise et lui fait revoir plein de souvenirs. Il dit qu’il se sentait « navré,glacé, anéanti ». C’est des sentiments assez éloquents. Il se voit dans cette complainte. Il se revoit en train de revivre le crime qu’il a lui-même commis. Cette chanson c’est un peu son histoire.

Deuxièmement, la victime est selon moi, une personne proche du criminel. Cela pourrait même être son père. Deux extraits reflètent cette pensée. Le premier extrait parle des personnes qui ont étédans sa cellule avant lui. Ils sont tous des meurtriers célèbres. C’est meurtriers tels Jean Martin ou encore Dautun, on tous tués des personnes proches d’eux et la plupart dans leurs famille et tout ça dans des meurtres sanglants. Je ne vois donc pas pourquoi le condamné ne serait pas un meurtrier du même rang. Plus tard, le jeune homme fait un rêve étrange. Dans son rêve, il y avait plein de gensavec des têtes coupées. Il dit que : « Tous me montraient le poing, excepté le parricide. » Par définition, un parricide c’est l’acte de tuer son père ou une figure d’autorité qui s’y rapproche. Donc, si on interprète son rêve- cauchemar, tout le monde le pointe du toi face au meurtre de son père, sauf son père qui est désolé du geste de son fils.  

RÉSUMÉ DU ROMAN

Ledernier jour d’un condamné est l’histoire d’un condamné à mort qui séjourne dans la prison de Bicêtre. De jour en jour, le condamné écrit ses peurs face à la mort, ses angoisses ainsi que toutes ses craintes pensant que son récit amenerait les gens a percevoir la mise à mort d’une aui. De sa cellule, le narrateur se souvient de son procès et de sa condamnation à mort. Il relate les circonstances de sonprocès et sa réaction au verdict fatal. Ensuite, le prisonnier fait son testament. Il réfléchi a toutes les personnes qu’il laisse derrière lui. Il s’inquiète surtout pour sa fille Marie. Le condamné nous explique toutes les petites choses qui se déroulent dans la prison. Le départ des forças pour Toulon la grandement marqué. Il nous parle du traitement inhumain réservé à ces  condamnés. A la...
tracking img