Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (475 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commencez par vous demander pourquoi on vous pose la question de manière à déterminer le problème du sujet. L’histoire semble nous montrer que l’accès à la vérité n’est pas un chemin facile. Ainsi,nous restons semble-t-il bien souvent attachés à des opinions, à des croyances, rejetant la vérité même si elle s’impose ou si elle est démontrée. C’est peut-être que la vérité n’est pas toujoursévidente. Reconnaître, c'est en premier lieu " distinguer ", " trouver " quelque chose de précis au milieu d'un éventails de choix. Il faut donc vous demander quels sont les obstacles, en ce sens, à lareconnaissance de la vérité. Vous pouvez montrer en quoi la vérité n’est pas nécessairement ce qui « saute aux yeux ». Bien au contraire, la vérité est peut-être ce qui se cache derrière les apparences.Ici, vous pouvez penser à l’adage qui nous dit que les apparences sont trompeuses. Ainsi, on pourrait penser que nous avons du mal à reconnaître la vérité parce qu’elle s’oppose à l’opinion première.Sur ce point, vous pouvez, par exemple, penser aux analyses de Platon dans l’allégorie de la caverne au livre 7 de la République. Dans ce texte il monte, entre autre, deux choses : l’accès à la véritéest difficile, le philosophe qui sort de la caverne souffre et doit se détacher d’un certain confort ; et ceux qui sont restés dans l’opinion, au fond de la caverne, refusent la vérité lorsque lephilosophe revient. Le texte vous montre ainsi que les prisonniers rient du philosophent et veulent même le tuer. Dès lors, vous pouvez peut-être aborder une deuxième dimension du problème : n’a-t-on pasdu mal à reconnaître la vérité parce qu’elle nous fait sortir d’un certain confort, d’une certaine facilité ? Ici, vous pouvez penser à l’opposition entre la science et l’opinion. Les analyses deBachelard peuvent vous être utiles. Ce dernier définit ainsi l’opinion comme ce qui traduit des besoins en connaissances. L’opinion répondrait ainsi à un besoin contre la vérité. Dès lors, n’est-ce pas...
tracking img