Dissertations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3080 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Raymond BOUDON

Raymond BOUDON est un sociologue classique français né en 1934, il est professeur de sociologie à la Sorbonne. Il s'affirme comme le chef de fil du courant de pensé de l'individualisme méthodologique.
Sa sociologie s'intéresse directement à l'individu,les phénomènes sociaux ne sont qu'un agrégation d'actions d'individuelles. L'individu est un être rationnel qui fait des choixstratégiques.
Son auteur principal de référence est WEBER, il va continué ses travaux en les approfondissant car pour lui il est le fondateur de l'individualisme méthodologique.
Ce paradigme s'oppose au holisme avec comme chef de file Émile DURKHEIM.

Texte 1 : Effets pervers et ordre social (1979)

Les relations entre les institutions et les comportements individuels sont difficile àanalyser. Les institutions affectent les champs d'action et les décisions individuelles mais pas les comportements.
Suite à la crise de 1968, diverses réformes furent prises dans le domaine universitaire. La détérioration de la condition étudiante à poussé les étudiants à manifester. Ici, on a tenté d'analyser les effets de la réforme institutionnelle.
Les contraintes ont limité l'efficacité desmesures qui devaient orienter la demande individuelle de formation et éliminer les effets externe indésirable. Cette faible efficacité des mécanismes est due à un mélange complexe d'effet pervers qui a neutralisé les effets.
Du fait du libre accès à l’université (pour les titulaires du Baccalauréat), l’université n’a aucun moyen de contrôler les flux étudiants. La volonté de rendes les universitésautonomes est par principe vouée à l’échec. L’université n’a pas le contrôle des flux d’entrée. Ce qui a entrainé un déficit individuel et collectifs non négligeable.
Pour Bondon, la structure quantitative et qualitative des flux est le résultat de l'agrégation des décisions scolaires individuelles. On retrouve idée ici l'idée principale de son paradigme.
Pour réguler les flux, il faut créer desincitations supplémentaires de l'autorité centrale.

L’augmentation au niveau de l’université aura des conséquences majeures :
Tout ne peut être absorbé par la structure socioprofessionnelle, sans créer de déficits individuels.
A l’époque, pour nuancer ce déficit, les hommes politiques avaient attribués la croissance économique et l’augmentation de la productivité, à l’augmentation dela demande scolaire. Cette argumentation plus que remise en cause aujourd’hui.
Il faut avoir à l’esprit, que la relation entre éducation et croissance économique est dépendante du système d’éducation. Une étude à démontrée, que les étudiants en Lettre, en Science et dans une moindre proportion en science humaine, se destinent à un métier au service de l'État. Et que les étudiants en Droit eten science économique se destinaient plutôt au système économique. (Nombres d’étudiants en L, S et SH > Nombres d’étudiants en droit et science économique).
De plus, le comportement hostile des étudiants en lettres envers le système économique ainsi que, le refus de certains enseignants de préparer les étudiants à autres choses que l’enseignement, la recherche ou la critique, ne font querendre plus difficile l’ouverture de l’université française sur le monde économique. Les unités pluridisciplinaires créées ne s'ouvre pas plus aux systèmes économiques
« L'individu est acteur de sa propre vie et il interagit sur la société ».

Le niveau de dépense de l'État consacré par étudiant diminue.
Si le nombre d’étudiants augmente, sans augmenter considérablement ses dépenses,l'État ne peut consacrer un même niveau de budget pour chaque étudiant. Les dépenses d’enseignement supérieur par étudiants ont diminué de 15% entre 1971 à 1975 (de 7 570F à 6 420F).

Une mauvaise concordance entre l'offre universitaire et la demande socio-économique de compétences
Cela entraine une planification de la production des compétences impossible.

D'après la philosophie,...
tracking img