Dissertations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1763 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Texte 2 – « Autorité politique »
 
La forme argumentative est d’une grande variété : directe dans les essais ou traités par exemple, et indirecte dans les apologues comme la fable. En principe, les ouvrages comme les dictionnaires ou encyclopédies ne relèvent pas de cette forme, mais sont informatifs. Pourtant, au XVIIIe siècle, l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts etdes techniques, vaste entreprise collective dont le maître d’œuvre est Diderot, rassemble certes les savoirs de l’époque (=forme informative) mais constitue aussi une arme au service du combat des Lumières des philosophes (=forme argumentative). En 1751, au début de la publication de l’œuvre qui s’étalera sur plus de 20 ans, paraît un article composé par Diderot lui-même, il s’intitule « autoritépolitique ».
Problématiques :   - Quelles formes prend la contestation du pouvoir dans cet article ?
    - En quoi cet article peut-il être considéré comme représentatif de la pensée philosophique des lumières ?
 
I-L’article prend d’abord une forme informative, de registre didactique, puis s’appuie sur une argumentation fondée sur l’art de convaincre.
1) L’article est d’abordinformatif, de registre didactique.
. Le locuteur est peu présent : il est décelable par l’unique occurrence de la 1ère personne du singulier « je » (l.17).
. L’article vise à une forme d’universalité : le temps dominant est le présent qui a une valeur de vérité générale.
. Le lexique employé est abstrait, technique, il relève du droit politique : « autorité, puissance, consentement, contrat, tyrannie,république (ici : bien public, bien commun), usurpation ».
. Un adverbe comme « nécessairement » (l.9) appartient au vocabulaire de la démonstration.
. Les noms sont souvent précédés de l’article défini à valeur générique : « la liberté » (l.1), « l’autorité » (l.15), « la puissance » (l.3).
. Certains termes sont répétés en vue d’une plus grande clarté didactique (« puissance » répété 4 fois,ou « violence » 3 fois).
. Les phrases sont enfin énoncées comme des postulats, c'est-à-dire des vérités à valeur incontestable, que l’on ne démontre pas : « La liberté est un présent du ciel » (l.2).
. L’article informatif et didactique énonce des idées de droit politique qui ont une valeur universelle.
2) L’article s’appuie sur une argumentation solide fondée sur l’art de convaincre(apparence de la démonstration).
. La tournure « qu’on examine bien » (l.6) est au subjonctif et marque une invitation à réfléchir de manière raisonnée. En cela, Diderot adopte bien la démarche d’un philosophe des Lumières qui s’appuie sur une démarche d’observation des faits et des idées.
. Le texte est composé de 4§ constituant une structure logique très claire qui correspond à une véritable stratégieargumentative :
. Le §1 énonce d’abord un postulat : la liberté humaine est présentée comme naturelle et donc inaliénable (l.1-2). L’image « est un présent du ciel » sert à définir la liberté comme un don divin accordé à tous les hommes. Le passage des lignes 3 à 5 constitue une concession relative (« si…, c’est l’autorité paternelle ») aussitôt expliquée, relativisée grâce à la conjonction decoordination « mais » (l.4) ; elle n’informe donc pas ce qui précède : « la puissance paternelle » ne concerne que la sphère familiale et est limitée dans le temps : dés que l’enfant est en âge de « raison » (l.3), l’autorité du père sur son enfant disparaît. Le § repose ensuite sur un raisonnement causal qui vise à expliciter les origines de l’autorité qu’un homme peut prendre sur un autre(« sources » -l.7) : si l’autorité d’un homme sur un autre n’est pas naturelle, il convient d’en rechercher les origines. Se met alors en place une alternative logique marquée par les conjonctions de coordination « ou…ou » (l.7-8). Les origines possibles de l’autorité sont doubles : « force ou violence » (l.7) / « consentement » (l.8).
. Le §2 constitue l’analyse du premier terme de l’alternative....
tracking img