Disserte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (852 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Je m'appelle Jade.
Mes ami(e)s m'appellent par des petits surnoms spécifiques & très variés. Je vis à Sainte-Marie. Je suis très souvent en ville. Rarement dans mon "quartier". Ou beaucoup de mondelà bas me considère comme une enfant model grâce à l'amour et l'éducation de ma famille.
Je change.
Ma façon de vivre à changer.
Je recommence tout à zéro et élimine beaucoup de personnes qui nem'apportent plus rien.
Les gens me voient petite, fragile & faible. Je tire un trait à ses années. Parce-que je veux grandir. Par de ma petite taille tout le monde me surprotège et m'empêche de voir ladure réalité. Je veux voir la vie comme elle est. Dure. Je veux pouvoir faire face seule.
A trop aimé on m’a tué et dégouté. Je voudrais avoir de la tendresse, de la délicatesse et de l'attentionQuelqu'un qui me protège malgré mes peurs & mes angoisses. Une jeune fille qui a besoin de tendresse. J'ai appris à faire la différence entre un flirt & le véritable amour. Ce que tout le monde croissavoir mais ne sais pas. Arrêter de vous fier à quelque mot.
Aujourd'hui, j'ai sais faire la différence entre les Collègues, les connaissances & les ami(e)s. Mes véritables ami(e)s je ne les compteque sur ma main. Ils savent chacun qu'ils peuvent compter sur moi, à des degrés différents mais je serais toujours la pour eux. Je ne suis ni une fashion, ni une tecktonik ou tous autres styles. C'estfini tous ça. Je n’ai pas d'étiquette. Je sais aussi bien mettre un slim qu'une robe. Des chaussures de sport, que des ballerines ou des talons.
Just. A compter d’aujourd'hui je peux dire que j'aichangé. Pas spécialement physiquement, mais mentalement. Je ne regarde plus que le petit bout de mon petit nez. J'ai ouvert les yeux sur le monde. J'ai arrêté de me voilé la face. Parce-que tomber safait mal et je ne referais pas les mêmes erreurs.
.x

Parce-que je veux être heureuse et sourire à la vie. Je reprends, enfin, ma vie en main

Il était une fois deux femmes
qui ne s'étaient...
tracking img