Doc, docx, pdf, rtf

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (848 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
Dans ce texte RICARDO parle des effets de l’accumulation sur le profit et sur l’intérêt des capitaux et cela en démontrant que la hausse des salaires est liées à la baisse des profitsqui repose sur la loi de SAY. En effet il pense qu’il n’est pas possible de se rendre compte de la baisse des profits à partir d’une insuffisance de la demande solvable. Pour lui l’accumulation ducapital dépend de l’évolution des profits qui sont liées à l’évolution des salaires.
-Sur quoi repose la loi de SAY et quels arguments apporte RICARDO pour soutenir cette dernière ?
-Quelle est la causede la baisse des profits selon RICARDO ?
Petits rappels :
-Le profit est défini comme un résidu. Il est déterminé par la différence entre la valeur totale produite par le travail et la part decette valeur qui est nécessaire à la reconstitution des moyens de production (avances salariales en particulier)
Profit = valeur de la production – valeur des avances.
-Les capitaux sont différenciésselon leur durée de vie : capital circulant et fixe.
Le capital circulant : capital qui « disparaît rapidement et demande à être fréquemment reproduit » (Ricardo, Principes de l’économie politique etde l’impôt, 1817).
Le capital fixe qui « se consomme lentement » et dont la durée de vie s’étale sur plusieurs périodes

I- La loi de Say et argument de Ricardo pour soutenir cette dernière ((loide Say (Paragraphe 1 ,2 et 3) ))
RICARDO rappelle d’abord que l’utilité est un préalable à la valeur d’échange, mais qu’elle est toujours relative et ne peut donc pas être mesurée, puisque comme lesoutenait SMITH, elle diffère selon les individus. La notion d’utilité, c’est-a-dire si elle ne sert pas à notre jouissances, ou en tirer quelque avantage, il ne possèderait aucune valeur échangeable,quelle que fut sa rareté, ou la quantité de travail nécessaire pour l’acquérir ;
Plus les salaires augmentent plus les profits tendent à diminuer, donc les ménages n’auront plus de raisons...
tracking img