Docx, pdf

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2439 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
QUELQUES PRINCIPES DE
LA DISSERTATION ÉCONOMIQUE
André ARMAND Professeur au lycée Jean PERRIN - Marseille
I.— LA DISSERTATION ÉCONOMIQUE EST UNE DÉMONSTRATION
IL FAUT DÉMONTRER. Pour cela, vous pouvez :
• partir d’hypothèses desquelles vous tirez des conséquences logiques. Ces dernières sont ensuite confrontées aux faits dans le but de vérifier les hypothèses ; cela vousconduira à CONFIRMER ou à INFIRMER votre hypothèse de départ. Il s’agit d’un raisonnement hypothético-déductif ;
• étudier les faits, les événements en utilisant des chiffres ou des ordres de grandeur ; cela vous permettra de généraliser les observations dans le but d’en tirer une interprétation qui permet alors d’argumenter. Il s’agit d’un raisonnement inductif.
Traiter lesujet, rien que le sujet, tout le sujet, c'est le but du développement et c'est fondamental.
Examinez la question posée : " que me demande-t-on ? "
Circonscrivez le (ou les) thème(s) d’étude, " quels sont les domaines sur lesquels on m’interroge ? "
Déterminez le contexte dans le temps et dans l’espace.
1. Toute démonstration exige cohérence,ordre et progression.
Il y a des idées-forces et des idées secondaires, elles ne sont pas toutes au même niveau, ni sur le même plan ; il importe donc de les présenter de manière cohérente. Il faut mettre en valeur le fil directeur de devoir, sa problématique.
2. Toute démonstration demande précision, concision et clarté.
Forme et fond sont une même réalité. Comme le disait sijustement Boileau, " Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément. "
3. Toute démonstration fait appel à l'objectivité rigoureuse et à la plus grande personnalité.
Les faits et les chiffres sont souvent nécessaires pour étayer et sous-tendre une démonstration, aussi faut-il être objectif. Pour cela, il faut être sérieux et retenir les chiffres lesplus
II.— IL FAUT D’ABORD LIRE ET INTERPRÉTER LE SUJET
Surlignez les termes importants du sujet.
Définissez-les soigneusement.
De quel sujet s’agit-il ? sujet comparatif, sujet basé sur une évolution, etc.…
Délimitez le sujet dans le temps et dans l’espace.
• Délimitation dans l’espace
Le cadre spatial peut être donné directement par le sujetExemple : " Croissance, crise et protection sociale dans les grands pays développés " (Ecricome 1989) ou encore " Comment expliquer les écarts existant entre les taux de chômage de différents pays développés ? (ESCP 1998).
Dans ce cas, il est possible de privilégier le cas français, sans toutefois s’y limiter.Le sujet peut ne reposer sur aucun cadre précis, il concerne alors l’ensemble despays développés ainsi que ceux du tiers monde.
Exemple : " Commerce international et protectionnisme depuis le premier choc pétrolier. " (ESLSCA 1987) ou encore " Les enjeux de la mondialisation " (HEC 1998) ou encore " Protection sociale et performances économiques (ESSEC 1998).

• Délimitation dans le temps
Le cadre temporel peut être clairement défini par le sujet. Encorefaut-il vous interroger sur la signification de ce cadre temporel, ce qui peut donner d’utiles indications sur le sujet.
Exemple : " Le rôle des administrations publiques et de l’Etat en France au cours des trente dernières années " (ESCP 1991). L’expression " trente dernières années " ramenait le début de la période étudiée aux fondements de la Vème République (nouvelle constitution,volontarisme plus marqué, impératif industriel, politique de créneaux industriels… qui caractérisent bien l’action de l’État dans les années soixante).
4. Lorsque aucune indication temporelle n’est explicitement donnée, vous devez avoir à l’esprit que la capacité à replacer un sujet dans un cadre historique est appréciée. Vous choisirez donc des faits et des exemples de manière à valoriser votre...
tracking img