Dom juan-lecture cursive

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1271 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1/Proposez, pour chaque acte, un titre qui résumera l’intérêt et le contenu

Acte I : Présentation et explication des plaisirs de l’inconstance amoureuse.
Acte II : Charlotte d’un côté, Mathurine de l’autre et douze Homme à ses trousses.
Acte III : La religion, un sujet à contre verse ; au sauvetage qui aurait pu très mal tourner.
Acte IV : Le diner de Dom Juan : Des louanges, del’impertinence, de l’envie et un soupçon de surnaturel.
Acte V : Fausse repentance mais réelle punition.

2/Recherchez ce que l’on appelait au XXVII° siècle une « pièce à machines ». En quoi la pièce de Dom Juan relève-t-elle de cette catégorie ?

Une pièce à machine se disait autrefois de toute pièce, opéra, tragédie, comédie, dont la représentation exigeait des machines. Il faut aussi prendre encompte tout les appareils scéniques qui font l’ornement du théâtre, décors, cols, machinerie proprement dite.
Le principe de cette pièce repose sur la multiplication des changements de décors même si les indications fournies par le texte sont peu nombreuses. Elles peuvent même se limiter à la première didascalie : « la scène est en Sicile ». Les effets spectaculaires, quant-à eux, apparaissentsurtout à la fin de la pièce, notamment avec la statue animée, la métamorphose du spectre en personnification du temps qui disparaît en s’envolant et le foudroiement de Dom Juan qui s’abîme au milieu des feux de l’enfer.

3/ Montrez que la pièce de Molière ne respecte pas la règle des trois unités qui caractérise le théâtre classique.

Cette pièce ne suit absolument pas les règles théâtrales del’époque. En effet il n’y a ni unité de temps, ni unité de lieux, ni unité d’actions. Dom juan est sans cesse en partance ou obligé de fuir. Des la première scène il décide de quitté son palais pour suivre une jeune femme. Mais il manque de faire naufrage et ce retrouve dans un univers champêtre où il doit fuir pour échapper aux Hommes d’Elvire. Il se retrouve dans la forêt ou il découvre letombeau du commandeur. Seul l’acte IV se déroule dans un lieu domestique. L’unité de temps n’est pas non plus respectée. Molière fait cependant un effort pour faire croire au spectateur que l’ensemble se déroule en trente-six heures mais cela reste peu vraisemblable. Notamment par le fait que Molière met en scène deux personnages de type français (Charlotte et Mathurine) sur une scène espagnole. Deplus, il mêle dans le même espace-temps des personnages réels et des personnages fantasmagoriques. L’unité d’action n’est pas plus respecté : chaque acte, chaque scène parfois, a sa propre unité, raconte une histoire à elle seule (l’acte II : la scène du Pauvre).

4/ Montrez que la pièce s’inscrit dans le registre comique en relevant :
-Un exemple de comique de mots : Acte II, scène 1, unéchange entre Pierrot et Charlotte.
-Un exemple de comique de gestes : Acte II, scène 3, Scène des gifles avec Dom juan, Sganarelle, Pierrot et Charlotte.
- Un exemple de comique de situation : Acte II, scène 4, Dom juan est piégé entre Charlotte et Mathurine
- Un exemple de comique de caractère : Acte V, scène 2 et 3, L’hypocrisie de Dom Juan.

5/ En quoi Elvire s’apparente-t-elle à unpersonnage de tragédie ?

Elvire est une femme blessée par l’attitude de Dom juan et elle raconte ses malheurs. En effet la narration montre une trahison amoureuse inexcusable et des éléments sensibles. Elvire est une femme aimante envers Dom Juan et se montre victime de ses promesses. Elle comprend petit à petit qu’elle a le rôle de dupe mais elle refuse de se rendre à l’évidence et accuse sacrédulité. Elle a du mal à voir l’hypocrisie chez les autres. Elle essaye par tous les moyens d’émouvoir Dom Juan ce qui est retranscrit par le registre plaintif et élégiaque.
Elvire est blessée et ne peut plus se laisser bercer par des paroles hypocrites. La jeune femme se heurte donc aux paroles hypocrites de Dom juan mais aussi à l’annonce de leur séparation. Toute cette douleur et cette trahison...
tracking img