Dom juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1558 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dom Juan
Dom Juan ou la démesure
Certains voient dans Dom Juan, l'archétype de la démesure et la preuve d'une démesure morale.

Grand seigneur espagnol, jeune [3]et beau[4], il est méchant homme d'une insolence totale, parfois violent. Dom Juan manie avec aisance l'ironie et le sarcasme, l'impertinence et l'offense, l'irrévérence et l'irrespect. Il personnifie une lutte impitoyable entre leclassicisme et le baroque. Tel Prométhée, il se libère par la mort, c’est-à-dire il entre dans la (dé)mesure triomphante.

Un personnage transgressif
Dom Juan, c'est la transgression des mœurs parce qu'il est séducteur il ne respecte pas le mariage. Il séduit les femmes, y compris celles qui sont promises (voir la scène avec Charlotte et Pierrot). Dom juan est le maître du jeu.

Iltransgresse les règles sociales, il vit à l'écart, il est constamment en fuite (face aux frères d'Elvire notamment), et il représente un danger pour la société dans la mesure où il séduit toutes les femmes.

Il est transgressif vis-à-vis des règles imposées par sa naissance, sa noblesse et son père. Il n'éprouve aucun respect envers ce dernier et lui souhaite même de mourir (acte IV). Il refuse derégler sa conduite comme le nécessiterait son rang. Son père, Dom Louis, l'accuse d'être la honte de sa famille dans une tirade que l'on pourrait qualifier de cornélienne.

Il y a également chez Dom Juan, la transgression du ciel. Il croit seulement que "deux et deux sont quatre". Il refuse, à maintes reprises de se repentir, il garde une attitude de libre pensée à l'encontre de tous les codessociaux de l'époque. Même à sa mort, il refuse de se renier, il reste déviant jusqu'au bout.

C'est aussi un homme de l'expérimentation, qui affronte chaque nouveau problème, et le résout sur le moment. Il y a aussi chez Dom Juan la tentation du Ciel. On peut penser que, dans la scène du pauvre, ou dans sa fausse rédemption, il essaye, il attend une réaction, et n'en recevant pas, il continue à lenier.

Sganarelle
Sganarelle, en tant que valet, n'est protecteur de la Foi que par peur de l'au-delà. Présent depuis les premières comédies de Molière, dans cette pièce, il vient en contrepoint apporter de l'humanité et du rire à une pièce qui sans lui aurait été bien noire. Mais le Sganarelle de Dom Juan se démarque des autres valets de Molière ; on peut le qualifier d'asexuel dans la mesureoù il ne "récupère" pas les conquêtes de Dom Juan, ce que pouvait faire un valet moliéresque.

Sganarelle mêle souvent les dictons populaires, fait preuve d'un certain bon sens, mais reste assez maladroit. En revanche, l'éloge paradoxal (le célèbre éloge du Tabac, acte I, scène 1) est un procédé littéraire complexe. Il s'adresse à Gusman, le valet de Done Elvire de manière déconcertante : loinde profiter de ce moment d'égalité (en tant que valet), pour s'exprimer dans le patois qui apparaît souvent chez Molière il parle aussi bien que le ferait Dom Juan.

Dans l'acte I, scène 1, Sganarelle précise qu'il déteste son maître mais doit le suivre, plus par lâcheté que par sens moral. On peut néanmoins s'interroger sur les véritables raisons qui le motivent. En effet, il ne cessed'implorer son maître de se repentir et le menace du châtiment divin. Il y a quelque chose de paradoxal dans son attitude. Sans doute Sganarelle, du point de vue de la société, trouverait dans l'ordre des choses que Dom Juan meure. Il n'en est pas moins fasciné par cet homme d'exception, qui, par sa personnalité, par sa transgression, prend une dimension monstrueuse. Sans doute se demande-t-il jusqu'oùDom Juan peut aller... Ainsi Sganarelle ne souhaite pas vraiment que Dom Juan meure. Pourtant à la mort de ce dernier, il ne le regrettera que parce qu'il lui devait de l'argent, "mes gages ! mes gages", tandis que le Sganarelle "social" justifiera et acceptera la mort de Dom Juan.

Ainsi, loin de s'effacer devant le personnage de Dom Juan, Sganarelle est aussi problématique.

Les rapports...
tracking img