Dom juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2497 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation
Dom Juan de Molière

Molière, de son vrai nom Jean-Baptise Poquelin, écrit en 1665 la pièce Dom Juan ou le Festin de Pierre. Caractérisée comme une pièce appartenant au registre comique, le tragique y prend sa place au fur et à mesure. Dans son récit, Molière a créé un personnage ayant tous les vices de son époque mais en expliquant ses buts, ses convictions et ses raisonnements.En effet, celui ci relate la vie d'un personnage infidèle, séducteur et libertin blasphémateur. Dom Juan a été interprété par de nombreux metteur en scène, notamment Daniel Mesguish et étudié par de célèbres professionnels de littérature, comme Antoine Adam. Focalisons nous sur son étude partielle de la pièce ; "Le Ier acte se développe dans une teinte de gaité et de jeunesse. Le IIième est unearlequinade, la vivacité, l'agitation même le dominent. La teinte du IIIème est à son tour différente : la demi-obscurité d'un sous bois, des cavaliers, le mendiant. On rit encore, mais le rire a un son nouveau. On sent des dangers qui rôdent, du satanisme, un ricanement. Le IVème se place dans le palais de Don Juan. Autre lumière, où le visage du libertin s'éclaire de reflets rouges. Tout se mêlede bouffonerie, mais elle s'inscrit sur un fond d'ironie sèche qui n'est plus du tout celui des premiers actes. Le Vème ferait à peine rire : Don Juan hypocrite, le spectre, le coup de foudre final. On oublierait presque la farce si Sganarelle ne se chargeait de nous rappeler que tout cela n'est que pour rire et que nous avons assisté à une parodie. "
Cette interpretation de Dom Juan par AntoineAdam pose problème. Dès lors, nous pouvons nous interroger sur la pertinence de celle-ci. Cette définition de la pièce de Dom Juan est-elle juste? Est-elle complète? Pour ce faire, nous nous appuyerons sur la mise en scène de Daniel Mesguish et sur la lecture personnelle de la pièce.
Après avoir mis en évidence les éléments faisant ressortir le comique dans chacune des interprétations de lapièce, nous montrerons que celle ci contient indubitablement des éléments tragiques.

Antoine Adam semble dire que les actes I et II sont les deux grands actes purements comiques de la pièce. Le lecteur doit se focaliser sur les indications fournies par le texte, la mise en forme des répliques et bien sur, la mise en scène de Daniel Mesguish.
Selon Antoine Adam, "Le Ier acte se développe dans uneteinte de gaité et de jeunesse." Gaité et juenesse pouvant faire référence aux voyages, à la joie de vivre, et comme on le dit , "le voyage forme la jeunesse", il voudrait peut-être dire que Dom Juan est frivole, volage. Dom Juan désir se marier à toutes les femmes qu'il croise (acte I,2 ), c'est un défaut de jeunesse que de vouloir être inassouvi.
Selon Daniel Mesguish, les deux vallets sonthabillés de la même façon, parle pareillement et ont les même mimiques. Cete similitude peut paraîte comme étant la farce du début et provoque directement le rire chez les spectateurs (acte I,1). Selon Antoine Adam "La teinte du troisième est à son tour différente : la demi-obscurité d'un sous bois, des cavaliers, le mendiant. On rit encore, mais le rire à un son nouveau. On sent des dangers quirôdent, du satanisme, un ricanement." Antoine Adam veut peut être signifier que cet acte est un acte charnière, il est à la fois tragique mais prend une tournure comique. En effet, notre Sganarelle, lui improvise une danse en costume d'infirmière qui a le charactère anachronique, et inscite donc les spectateurs à rire ( acte III, 1 ). La scene du Pauvre lors de l'acte III scène 3 est peu comique maisgrâce à Daniel Mesguish, cette scène est tournée de façon un peu plus humouristique, le pauvre hésite , il tente de lutter pour ne pas prendre le louis d'or proposé par Dom Juan. Molière comme Daniel Mesguish nous fait sentir le Dom Juan hypocrite et sûr de lui, il est tanôt penché vers Charlotte tantôt penché vers Mathurine, et toute cette comédie pour quoi? Pour leur mentir, peur leur...
tracking img