Dossier acrc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1800 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
MGUC-Gestion

* Chapitre 1 : Choix d’investissement et mode de financement
Choix d’investissement et mode de financement sont deux opérations successivement réalisées
I. Les choix d’investissements
L’entreprise doit choisir entre un et plusieurs projets en considérant que le financement est réalisé avec des fonds propres. Ce n’est qu’une fois le meilleur projet choisit, grâce àdifférents critères que l’on se posera la question du meilleur mode de financement (voir II).
A. L’investissement
L’investissement représente l’affectation de ressource à un projet dans l’espoir dans retirer un profit futur ou des économies. L’investissement se traduit par l’acquisition de bien durable qui seront utilisés dans le cadre de l’activité de l’UC :
* Achat d’un fond de commerce
*Achat de locaux, de construction ou de terrain dans le cadre d’implantation d’une nouvelle UC
* Equipement technique et mobilier : Chambre froide, équipement de stockage, matériel de manutention, mobilier de présentation
* Equipement informatique, monétique et de caisse
* Tous les frais nécessaire par la mise en place de ses biens (installation, livraison, montage, essai)
* Lavariation du BFRE (Besoin en Fond de Roulement d’Exploitation ; Stock + Crédit – Crédit fournisseur)
Exemple : Soit un investissement de 50 000 € HT, remise obtenu : 10%, frais de livraison : 1 500 €, frais d’emballage et d’assurance : 500 €, frais d’installation et de montage : 800 €, BFRE est estimé à 60 jours de CA HT (Le CA prévu s’élève à 100 000€ HT).
Calculer le montant de l’investissement.B. La notion de cash-flow ou flux net de trésorerie
Tout investissement va entrainer tout au long de sa vie des décaissements (flux de trésorerie négatifs) et des encaissements (flux de trésorerie positifs). Les flux net de trésorerie (FNT) ou cash-flow, c’est la différence entre les encaissements et les décaissements. On peut les calculées de trois manières différentes :

Compte derésultat par nature | Compte de résultat par variabilité | Compte de résultat par Charge direct ou indirect |
Recettes annuelles – Dépenses annuelles | CA annuel – Charges variables | CA - Charges directs (hors amortissements) – Charges indirects (hors Am.)– Amortissements annuels |
Bénéfice brut annuel – Amortissement annuel | MSCV annuel – Amortissement annuel – Autres charges | Bénéfice brutannuel – Amortissement annuel |
Bénéfice avant impôt – 1/5 (33,3 % impôts sur bénéfice) | Bénéfice avant impôt – 1/5 (33,3 % impôts sur bénéfice) | Bénéfice avant impôt – 1/5 (33,3 % impôts sur bénéfice) |
Résultat Annuel + Amortissement annuel | Résultat Annuel + Amortissement annuel | Résultat Annuel + Amortissement annuel |
Cash-flow ou FNT | Cash-flow ou FNT | Cash-flow ou FNT |Exemple : Calculez le Cash-flow d’un projet d’investissement d’un million d’euros HT, durée de vie : 5 ans, amortissement linéaire, recette annuel : 500 000€, dépenses annuelles : 100 000€, taux d’impôts sur les sociétés 40%.
Compte de résultat par nature |
500 0000 – 100 000 = |
400 000 – (1 000 000/5 = 200 000) = |
200 000 – 40% = |
120 000 + 200 000 = |
320 000 € |

C. Les techniquesd’actualisation
L’investissement a lieu habituellement à la date zéro hors les flux net de trésorerie sont générés dans un, deux, trois ou N année. Ce qui rend les comparaisons incohérentes, c’est la raison pour laquelle il convient d’actualisé les cash-flow à la date zéro, date de l’investissement afin de comparé ce qui est comparable. L’actualisation ce fait grâce à un taux de d’actualisation,calculer à partir du TBB (Taux de Base interBancaire) + l’inflation + le risque monétaire et financier. La valeur actuel est noté C0 = Cn (1+t)-N = CN /(1+t)N
C0= 320 000*(1,1)-1= 290 909 €
Exemple : Calculez tous les cash-flows à la date zéro
C0 = 320 000 * (1.1)-1 = 290 909

D. Les critères de décisions

1) La VAN (Valeur actualisé nette)

Si cash-flow non constant VAN = -...
tracking img