Du bellay

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (712 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Caroline Baroque / Classicisme 1stg4 Pruvost 17/01/11

Les caractéristiques du baroque.
Le style baroque est venu d’Italie, mot portugais signifiant « perle irrégulière », C’est le XVIIIesiècle qui qualifie de baroque ce style exubérant venu d’Italie.
On peut observer deux sortes de thèmes baroques :
Les artistes privilégient certains thèmes, comme la nature et sonrenouvellement constant, l’eau et son écoulement perpétuel, le feu qui est impalpable et changeant, les jeux de l’ombre et de la lumière etc. Tous cela pour traduire le complexité et l’instabilité universelles.L’idée que les apparences dissimulent la vérité des choses : miroir, trompe-l’œil, perspective etc.
Dans les formes littéraires du baroque il y a deux courants qui coexistent :
Le courantréaliste (burlesque)
Le courant maniériste (la préciosité)
On retrouve le baroque dans le théâtre, la poésie ainsi que dans le roman. Dans le théâtre, le héros n’est pas soumis à une fatalité, il estmaître de ces choix. Dans la poésie, les poètes exprimes leurs sentiments devant l’amour, la nature, le temps, la mort etc. Mais c’est aussi une inspiration satirique qui critique les ridicules del’époque. Ensuite, le roman présente aussi deux tendance : L’une, l’idéalisme de l’homme, a la recherche d’un amour spirituel et l’autre, dans une veine réaliste et burlesque, il insiste sur les défauts del’homme.
Il y a trois figures privilégiées du baroque :
Les figures d’amplification (hyperbole, anaphore, gradation …)
Les figures d’opposition (antithèse, oxymore, paradoxe …)
Les figuresd’analogie (métaphore, allégorie, personnification …)

Les caractéristiques du classicisme
Le classicisme correspond à une nouvelle conception du monde et à un nouvel ordre politique. On peutobserver deux visions classiques du monde :
Pour les classiques, l’homme n’a pas de prise sur un monde achevé, figé.
Louis XIV exerce un pouvoir absolu, il met la création culturelle...
tracking img