Economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 92 (22944 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ANALYSE ECONOMIQUE

Professeur : Ingrid France
Salle de cours : Amphi 9
Horaire : Lundi 10h – 12h
Mardi 13h – 15h

Modalité d’examen :
- Durée : 3 heures
- Contenu : un sujet au choix d’une dissertation
Deux questions à répondre parmi quatre proposés. (Définition d’un concept sur 5 à 10 lignes.

Plan de cours : cf. Polycopie
Début Séance 1: lundi 15septembre 2008 (8h30 – 10h30, amphi 11 Stendhal)

Introduction : Le statut de la science économique.

L’objectif du cours est de présenter les grands courants de pensée économique, plus communément appelées les grands corpus théoriques.

L’économie n’est pas une science exacte car elle dépend de choix humain. Son évolution et son fonctionnement ne sont pas prévisibles. On ne maîtrisejamais tous les paramètres de l’économie.

Il y a plusieurs visions de l’économie. Et l’évolution de l’économie dépend des débats idéologiques entre ces visions. On peut classer ces visions en deux grandes catégories : la pensée dominante et les pensées critiques.

Maintenant, le libéralisme économique domine, se basant sur des outils mathématiques pour définir et caractériser tous lesphénomènes se présentant dans l’économie, on l’appelle aussi le libéralisme économique scientifique. Se présentant comme étant neutre càd sans idéologie, le libéralisme est en fait une idéologie en elle-même.

Dans l’Histoire de la pensée économique, on voit l’émergence d’une pensée dominante depuis toujours. Cette pensée est le libéralisme, mais elle évolue. Cette évolution se fait en fonctiondu contexte mondial.

Et d’un autre côté, on peut remarquer plusieurs pensées critiques qui ont permis un changement dans la pensée économique :
- le marxisme
- le courant keynésien (courant adapté à une économie nationale, ce qui a permis la croissance après la seconde guerre mondiale, mais non à une économie mondialisée)
Mais maintenant, on peut voir qu’il n’y a aucune alternativeà la pensée du libéralisme car aucun regard critique ne peut vraiment émerger.

-------------------------------------------------------------------------------

Comment un courant a-t-il émergé ? Dans quel contexte historique ? Quels sont les intérêts et les enjeux ?

L’origine d’un courant est du à un questionnement, à une problématique posée par une situation ou un contexte dépendant dela situation présente à l’époque.

Michel Foucault, philosophe nous invite à faire de l’ « archéologie de savoir » dans chaque pensée présente dans chaque discipline des sciences humaines. C'est-à-dire, la recherche de l’origine, la cause historique, ...

En économie, comme dans toutes sciences, les faits entraînent des théories. Mais il y a aussi des théories qui entraînent des faits.
Lesthéories, sont utiles dans la rédaction de politiques économiques. Ces politiques économiques, seront des moyens d’actions pour piloter des faits ainsi que les fonctionnements du mécanisme économique. La politique économique instaure des mesures pour provoquer des faits en accords avec les thèses.
On peut ainsi avoir trois niveaux d’analyse  sur :
- le factuel
- le théorique
- la politiqueéconomique (c’est le levier qui pilote le fonctionnement réel de l’économie)

--------------------------------------------------------------------------------

Comment classer les grands courants économiques.

On peut classer les courants en 2 grands pôles, selon :
- l’axe idéologique ou selon la vision de référence
- l’axe de la méthode par laquelle s’établir la théorie

1°/Axe idéologique ou vision de référence

On peut distinguer deux positions idéologiques :
- L’idéologie d’autorégulation de l’économie par le marché
- L’idéologie de l’hétéro régulation de l’économie

a) Autorégulation de l’économie

D’après cette idéologie, l’économie se régule par elle-même. Et ainsi, elle génère ses propres mécanismes de régulation et d’ajustement....
tracking img