Ehpad

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2774 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Intro
De nos jours, la recherche d'un investissement sans risque et rentable peut paraître utopique. Et pourtant, avec plus de 1.2 million de personnes dépendantes d'ici à 2040 selon l'Insee, l'investissement dans les Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) se trouve être l'une des solutions. Actuellement, 650 000 personnes âgées vivent dans les Ehpad. Cetteoffre reste insuffisante d'ou l'intérêt grandissant des investisseurs pour ce créneau porteur.

Pourquoi un tel engouement sur un secteur qui, de prime abord, n'a rien d'attrayant ? "Rentabilité, sécurité et visibilité", répondent de concert les financiers. Une participation dans ce type d'établissements leur assure en effet une rentabilité d'au moins 15% par an. En outre, le risque defaillite est réduit sous l'effet conjugué du vieillissement de la population et de la pénurie des maisons de retraite en France. Enfin, l'âge moyen des personnes qui se trouvent dans ces résidences dépasse les 80 ans, une population qui devrait doubler au cours des dix prochaines années. Une visibilité sur le long terme que peu de secteurs industriels sont capables, à l'heure actuelle, de garantir àdes investisseurs.

Pourquoi, quels sont les avantages ? Un choix judicieux et rentable sur le long terme
1. - Une démographie vieillissante - un facteur essentiel
Où se loger, une fois dépendant ? Cette question va devenir urgente. Selon les anticipations de l'Insee, "au-delà de 2015, le nombre d'actifs se stabilise, alors que la population âgée continue à augmenter". Et, parmi celle-ci,le nombre de personnes physiquement et/ ou psychologiquement dépendantes devrait continuer de croître. En effet, l'explosion du nombre de personnes âgées dépendantes constitue l'un des défis majeurs des cinquante prochaines années. On estime que, chaque année en France, 25 000 personnes supplémentaires deviennent dépendantes. Il faudrait donc créer 250 établissements de 100 lits par an pourrépondre à cette nouvelle demande.
2. – Un manque chronique de structures spécialisées
Face à cette évolution, les structures d'accueil se multiplient, mais restent insuffisantes. Faute de chambres disponibles, de nombreuses familles doivent patienter de longs mois, voire des années, avant de se voir attribuer une place pour leurs parents. Ni les services publics dont les moyens financiers ethumains ne sont pas extensibles, ni le secteur associatif privé, principalement les congrégations religieuses qui, compte tenu de la crise des vocations, sont en mesure de satisfaire cette demande accrue. Reste le secteur privé.
Conscients de l'enjeu et du fort potentiel de croissance du secteur, de nombreux spécialistes se lancent dans des programmes de construction et d'exploitation d'Ehpad(établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes).
3. - Les EHPAD dans le cadre du statut de Loueur en Meublé Professionnel
Dans le cadre du statut de Loueur en Meublé Professionnel, l’investisseur achète des “lots” de biens immobiliers. Il signe ensuite un bail avec un EHPAD (le locataire/exploitant).
Le statut de Loueur en Meublé Professionnel offre des avantagestrès importants :
- D’ordre fiscal, des économies d’impôts conséquentes peuvent être réalisées en déduisant les déficits des revenus imposables. L’investisseur peut encaisser des revenus hors imposition durant 25 à 30 ans (variable selon les montages) en raison des amortissements différés, et dans certains cas, les investissements bénéficient de l’exonération ISF,
- D’ordre patrimonial,l’investisseur construit un patrimoine important,
- En matière de prévoyance, les proches sont protégés dès la souscription.
Prenons un exemple d’acquisition : le Docteur V. réalise un investissement de 350 000 € acte en main dans un EHPAD rénové avec un prêt in fine et un adossement en assurance-vie de 114 337 € rémunéré à 6 % net, le coût d’acquisition sur 15 ans ressort à 68 602 € après...
tracking img