Eloge de l'hypocrosie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (371 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
5
ACTE V, Scène 2.

DOM JUAN, SGANARELLE.

SGANARELLE: Ah ! Monsieur, que j'ai de joie de vous voir converti ! Il y a longtemps que j'attendais cela, et voilà, grâce au Ciel, tous mes souhaitsaccomplis.
DOM JUAN: La peste le benêt !
SGANARELLE: Comment, le benêt ?
DOM JUAN: Quoi ? tu prends pour de bon argent ce que je viens de dire, et tu crois que ma bouche était d'accord avec moncœur ?
SGANARELLE: Quoi ? ce n'est pas… Vous ne... Votre… Oh ! quel homme ! quel homme ! quel homme !
DOM JUAN: Non, non, je ne suis point changé, et mes sentiments sont toujours les mêmes.SGANARELLE: Vous ne vous rendez pas à la surprenante merveille de cette statue mouvante et parlante ?
DOM JUAN: Il y a bien quelque chose là-dedans que je ne comprends pas ; mais quoi que ce puisseêtre, cela n'est pas capable ni de convaincre mon esprit, ni d'ébranler mon âme ; et si j'ai dit que je voulais corriger ma conduite et me jeter dans un train de vie exemplaire, c'est un dessein que j'aiformé par pure politique, un stratagème utile, une grimace nécessaire où je veux me contraindre, pour ménager un père dont j'ai besoin, et me mettre à couvert, du côté des hommes, de cent fâcheusesaventures qui pourraient m'arriver. Je veux bien, Sganarelle, t'en faire confidence, et je suis bien aise d'avoir un témoin du fond de mon âme et des véritables motifs qui m'obligent à faire leschoses.
SGANARELLE: Quoi ! vous ne croyez rien du tout, et vous voulez cependant vous ériger en homme de bien ?
DOM JUAN: Et pourquoi non ? Il y en a tant d'autres comme moi, qui se mêlent de cemétier, et qui se servent du même masque pour abuser le monde !
SGANARELLE: Ah ! quel homme ! quel homme !
DOM JUAN: Il n'y a plus de honte maintenant à cela : l'hypocrisie est un vice à la mode, ettous les vices à la mode passent pour vertus. Le personnage d'homme de bien est le meilleur de tous les personnages qu'on puisse jouer aujourd'hui, et la profession d'hypocrite a de merveilleux...
tracking img