Est-ce que la mission du roman est exclusivement de susciter l’admiration et l’empathie pour l’âme humaine?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (494 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Est-ce que la mission du roman est exclusivement de susciter l’admiration et l’empathie pour l’âme humaine?

I) La vocation du roman selon Georges Duhamel est de susciter chez le lecteur“admiration et pitié” pour l’âme humaine.

 1. Un personnage qui suscite l’admiration.
     - Un personnage déterminé: Marie dans L’étranger dont son amour et son envie de se marier avec Meursault n’ai jamaisremis en question et tourne presque à l’obsession.
     - Un héros épique: à travers ses exploits et sa réussite, grâce à ses qualités humaines, Harry Potter surpasse le mal.
     - La Débâcle deEmile Zola: nous montre les épreuves que traversent les soldats qui se battent “pour l’honneur de la France”.

 2. Une admiration liée à de la pitié.
     - Marie: sa détermination est toujoursprésente même avec l’indifférence que Meursault porte à son égard.
     - Harry Potter: quand on découvre son enfance, il n’a pratiquement pas connu ses parents.
     - Poil de carotte (de Jules Renard) :un antihéros, ses faiblesses le rendent plus proche du lecteur et suscitent sa compassion. Il est victime de son inadaptation à un monde hostile qui se révèle en creux dans le récit de ses échecs,une autre façon de "rendre sensible l'âme humaine".

II) Mais ce point de vue est réducteur: de nombreux romans visent à provoquer la réflexion, à interroger le lecteur en provoquant sa perplexitéou/et son indignation.

 1. Le polar: un roman parfois doté d’une fin ambiguë.
     - Un récit qui se termine sur une énigme et qui laisse le lecteur perplexe: Cité de verre, de Paul Auster, est unroman avec comme questions clés “Qu’est ce qui est réel ? Qu’est ce qui est vrai ?” Il déstabilise le lecteur dans ses certitudes ainsi que celles de ses personnages, en les plongeant dans des erranceset des labyrinthes urbains et mentaux, en les privant de lumière, de nourriture, de confort matériel, de sécurité.
     - Shutter Island de Denis Lehanne: c’est un livre psychologique, dans la...
tracking img