Etre comedien dans l'illusion comique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4677 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

« Le premier acte n’est qu’un prologue, les trois suivants sont une comédie imparfaite, le dernier est une tragédie, et tout cela cousu ensemble fait une comédie » : telle est la manière dont Corneille définit son Illusion Comique, qu’il qualifiera aussi d’ « étrange monstre ». Puisque le monstre est d’ordinaire celui qui, hors norme, est montré du doigt par autrui, pourquoiqualifier ainsi cette pièce en 5 actes racontant l’histoire d’un père (Pridamant) à la recherche de son fils Clindor qu'il n'a plus vu depuis 10 ans ? Amené par son ami Dorante dans la Grotte du magicien Alcandre qui a le pouvoir de faire apparaitre sous ses yeux le spectre de Clindor, Pridamant va enfin savoir ce qui est arrivé à son fils depuis le jour où il a disparu. Cette pièce s’appuiefondamentalement sur le motif du théâtre dans le théâtre et va donc ainsi multiplier les niveaux de la représentation. Le théâtre étant déjà lui-même un univers double qui allie la réalité du corps du comédien à l’imaginaire du rôle et à la fiction de l’intrigue, on peut s’interroger sur la façon dont cette œuvre va mettre en scène la spécificité d’un certain « je théâtrale» qu’on peut caractériser commedouble : celui du comédien et celui du rôle. Puisque le mensonge concerne le personnage qui n’existe pas véritablement puisqu’il s’incarne dans la seule présence physique et dans le jeu de l’acteur et que la vérité concerne la réalité du comédien, réel et présent sur la scène, on peut se demander qu’est-ce qu’être véritablement comédien dans l’Illusion Comique ? Dans quelle mesure le jeu du comédienpermet-il à Corneille de faire de sa pièce un véritable « miroir de l’illusion » ? Après avoir d’abord vu que par la pluralité des jeux des comédiens, l’IC se veut lieu d’un théâtre hétérogène, puis qu’à travers la double posture d’un comédien-spectateur, la pièce peut s’appuyer sur le motif du théâtre dans le théâtre puis, nous verrons que ces mises en scènes variées du comédien et fondées surle principe de l’illusion permettent une apologie du théâtre.
* *
*

I. L’illusion comique : lieu d’un théâtre hétérogène

A. Une empreinte baroque : le « je » hypocrite des personnages

* motif du masque, du changement d’identité, du déguisement.
« Double jeu » des personnages ? « double-je » des personnages ?
-Clindor sous le pseudonyme « sieur de la Montagne »cache à Matamore sa véritable identité. Il entre dans son jeu, lui prête des exploits fictifs et se fait passer pour son admirateur.
-Lyse ment au geôlier, fait semblant de l’aimer pour sauver Clindor.
-le geôlier ment à Clindor en lui annonçant son exécution prochaine quand il va le chercher.
-Isabelle feint d’admirer les hauts faits de Matamore et d être flattée de son amour.
=>Personnages sont hypocrites les uns envers les autres pour servir leurs propres intérêts => ils jouent la comédie
Pb identitaires : qui est Clindor ?
B. Des échos tragiques

* On peut s’appuyer sur l’exemple de la fausse mort de Clindor qui vient, un instant, plonger la pièce dans une atmosphère tragique. Cet événement fait émerger chez le spectateur des sentiments mêlés de Terreur et de Pitié(ressentis surtout à travers le personnage de Pridamant). // Aristote qui, pour parler de la finalité de la tragédie qu’est la catharsis, exprime l’idée que la tragédie est une représentation qui « mise en oeuvre par les personnages du drame [représente] la pitié et la frayeur [et] réalise une épuration de ce genre d'émotions ».
Ces émotions surgissent principalement aux moments des deuxmonologues d’Isabelle (IV, 1) et de Clindor (IV, 7). Désespérée par le « jugement inique » qui condamne « un pauvre inconnu » pour son « feu légitime », Isabelle envisage sa propre mort en héroïne tragique et déclare : « Je veux perdre la vie en perdant mon amour ». Mais elle ne se contente pas de vouloir suivre Clindor dans la mort, elle se met à espérer que son trépas entraînera le désespoir de...
tracking img