Etre libre, est ce faire ce que l'on veut

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (290 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Il paraît évident que faire ce que l'on veut, c'est être libre. Si je ne fais pas ce que je veux, c'est qu'on m'en empêche, et donc que quelque choseou quelqu'un m'empêche d'être libre. Ici, c'est la définition même de la liberté qui est en cause.
La liberté désigne la possibilité d'agir à saguise, selon ses propres choix, en ne subissant aucune domination étrangère. D'après cette définition, un Homme libre agit donc entièrement selon savolonté. Pourtant, toute société qui garantit la liberté de ses individus comporte des interdits. Le pouvoir de volonté de chacun n'y est pas absolu. Sil'on en croit l'article 1 de la Déclaration universelle des droits de l'homme : "Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et endroit". Tous les hommes sont donc considérés comme libres. Le problème, c'est que si être libre, c'est faire ce que l'on veut, chacun empiètera sur laliberté de l'autre, et à terme seul le plus fort sera libre.
A l'inverse, si être libre ne signifie pas faire ce que l'on veut, qu'est-ce qu'être libre ?Une liberté qui serait limitée, qui ne serait donc pas totale, a t-elle encore un sens ? Dans ces sociétés qui promettent la liberté, où s'arrêtecelle de chaque individu ? Etre libre, est ce donc faire ce que l'on veut ?
Dans un premier temps, nous verrons qu'un être libre fait ce qu'il veut, etce en fonction de trois dimensions différentes de la liberté ; ensuite, nous verrons en quoi la liberté dans les actions d'un être a ses limites.
tracking img