Etude de cas hps bac pro eleec

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1134 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
BAC PRO ELEEC
(Électrotechnique, Énergie et Équipement Communiquant)

SESSION 2011

HPS

Période de formation en entreprise
du 11 Octobre 2010 au 17 Décembre 2010

LYCEE LES FONTENELLES
27400 LOUVIERS
Sommaire :

Présentation de l'entreprise CERI P.1

Description d’une situation professionnelleP.2

Analyse de la situationP.2
➢ Rapport d’enquête sur unaccident du travail

ConséquencesP.3
➢ Prévention des risques professionnels

Mesure de préventionP.4 et P.5 ➢ Règles de sécurités

Présentation de l'entreprise CERI

J'ai effectué ce stage dans cette entreprise pour approfondir mon expérience dans le domaine de l'électricité industrielle que pour le moment j'avais vu qu'en atelier lors de ma terminale BEP MET (Métier de l'Électrotechnique) il y a deux ans.

L’entreprise CERI, Centre d'Études et de Réalisations Industrielles, se trouvant Rue de la Mécanique – Z.I. BP 413 27404 LOUVIERS est une société de forme juridique « SARL » à sa création en 1975 avec capital de 25.000F dans un préfabriqué, par messieurs SABIA et GARCIA.

Cette entreprise à pour activités la conception, réalisation et mise en route chez leclient comme PSA ; RENAULT ; VALEO ; CATERPILLAR ; VALLOUREC ; ou encore AEROSPATIALE, de machines spéciales, sous-ensembles, adaptation de machines existantes pour les secteurs d'activités comme L'AUTOMOBILE ; AERONAUTIQUE ; ARMEMENT ; FONDERIE ; ROBINETTERIE.

Elle possède un effectif de 36 personnes et un chiffre d'affaires de 7,5MEuros en début 2008.
La Société C.E.R.I est certifiée AutomobilePSA / Renault E.A.Q.F-A depuis 1994, et ISO 9001:2000 depuis juillet 2006.

Description d’un problème professionnel

Âpres un travail sur une armoire, l’ouvrier range ses outils. Celui-ci effectue une mise en service ce celle ci.
Il effectue une mesure de tension et s'électrise.

Origine de l’accident
Âpres un travail de câblage effectuer sur l'armoire, en faisant une mesure detension servant à la vérification d'un bon fonctionnement de l'installation.
Ayant une mauvaise habitude de ne pas mettre ses EPI ( Équipement de Protection Individuelle) l’ouvrier s’est fait électriser.

Analyse de la situation
➢ Rapport d’enquête sur un accident du travail
IL N'A PAS MIS SES EPI ( Équipement de Protection Individuelle)



IL N'A PAS VERIFIER LE BON ETAT DUMULTIMETRE
L'OUVRIER EFFECTUE UNE MESURE DE TENSION AVEC UN MULTIMETRE (SUR LE DISJONCTEUR PRICIPALE DE L'ARMOIRE)

L'OUVRIER EFFECTUE UN CONTACT DIRECT ET SE FAIT ELECTRISER
L'OUVRIER EFFECTUE UNE MISE EN SERVICE

LES 2 FILS A L'ENTREE DES POINTES DE TOUCHE SONT A NUE

IL PLACE CES 2 POINTES DE TOUCHES ENTRE PHASES 1 ET 2 DU DISJONCTEUR PRICIPALE DE L'ARMOIRE

ConséquencesL'ouvrier se doit obliger de signaler cet accident et de même pour l'entreprise.
L’ouvrier à eu plus de peur que de mal, une surveillance de 24h à l'hôpital a été effectuée, tout cela à cause d’une mauvaise habitude.
L’accident a provoqué l’ITT (incapacité temporaire de travail) de l’employé.

➢ Prévention des risques professionnels :

En France, c'est à l'employeur que revient laresponsabilité d'assurer la santé et de préserver la sécurité de ses personnels. Il doit élaborer et mettre en place une démarche globale de prévention fondée sur :
• l'application des principes généraux de prévention,
• l'identification des dangers et l'évaluation des risques,
• la mise en place d'une organisation et de moyens adaptés,
• la formation et l'information des agents et des actions deprévention des risques professionnels.
En cas d’ITT, l'employeur a l'obligation de déclarer l'accident à la caisse primaire d'assurance maladie dont dépend le salarié accidenté dans les 48 heures. (Article L441-2 du Code de la sécurité sociale).
Ce rôle est assumé par le chef de service :
Il doit transcrire et mettre à jour au moins annuellement dans un document unique les résultats de...
tracking img