Etude de situation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2294 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’OBSERVATION
Le matin je vais réveiller en premier Marie*, car elle a besoin de temps pour sortir de son sommeil. Sa chambre se situe au fond du couloir à gauche. Je frappe à sa porte, je l’entrebâille et là je suis saisie par une forte odeur nauséabonde, je dis bonjour à Marie et lui demande si elle est réveillée. « C’est qui ? » me demande t’elle. Elle reconnait ma voix, mais elle atoujours besoin d’être rassurée. Je me présente et entre, j’éclaire la salle de bain, qui est à gauche en rentrant, afin que Marie ne soit pas trop gênée par la lumière. Je me dirige vers son lit, Marie est cachée sous sa couette, et j’allume sa lampe de chevet. Comme à son habitude elle me pose l’éternelle question : « c’est qui demain matin ? » Je lui réponds que c’est moi et qu’aujourd’hui je suisseule dans le service. Il règne un grand désordre : CD, vêtements, plusieurs paires de chaussures, papiers jonchent le sol. Les poignées de porte, ainsi que le sol sont maculés d’excréments. Je lui demande si elle a bien dormi, si elle va bien. Je n’ai pas de réponse, puis elle me montre ses mains tout en gardant la tête sous la couette. Celles-ci sont souillées de selles sèches. Je ne distinguepresque pas la couleur de sa peau : Marie va alors s’asseoir sur son lit et je m’aperçois que tout n’est que souillure : elle en a partout dans ses cheveux, sur le visage, sur les lèvres, les dents et les oreilles. Je lui dis que c’est bientôt l’heure de la toilette, que je reviens d’ici quelques minutes car il faut que je réveille ses camarades.
J’entre à nouveau dans la chambre de Marie. Elle selave les mains. Elle s’énerve car elle n’arrive pas à enlever la saleté. Je lui explique qu’elle doit prendre sa brosse à ongles et frotter. « Oh ! Je n’y arrive pas. Tiens fais le toi ! » « Non Marie c’est à toi de le faire ». Elle jette violemment sa brosse dans le lavabo, je lui demande de se calmer. Elle se met à trembler de tout son corps, tape du pied, se mord, se cogne la tête contre le mur,sort de la salle de bain en me poussant, donne des coups de poings dans le placard, puis se met à se rouler par terre en hurlant des obscénités. Elle est dans un tel état d’énervement que son visage change d’expression, ses yeux sont exorbités. Elle se mord jusqu’au sang, je l’apaise en parlant doucement, « Marie calme toi, tu sais te laver les mains, tu le fais tous les jours et tu y arrivestrès bien », et lui dis de me suivre dans la salle de bain, pour l’aider à se nettoyer. Mais elle crie encore plus fort, appelant sans cesse sa maman, pleure et se roule par terre. Mes paroles n’atténuent pas son agressivité. D’un ton plus ferme, je lui dis que je la laisse et reviendrais quand elle sera calmée. Je fais semblant de sortir de sa chambre, et Marie vient vers moi : « je te demandepardon, je ne recommencerais plus ». Toute agressivité est retombée, je lui montre comment se nettoyer.
*Marie : prénom fictif pour préserver l’anonymat de la personne.

Je la sollicite en lui expliquant qu’elle sait le faire et qu’elle le fait bien. Elle retrouve le sourire. La douche se fait dans le calme et la bonne humeur.
Cette situation m’interpelle : faut-il un accompagnement plus approprié? C’est la première fois que je suis confrontée à un tel comportement. Dans un premier temps, je suis prise au dépourvu, ne sachant que dire et que faire pour empêcher Marie de se faire du mal. Je me ressaisis très vite, j’ai tellement peur pour elle, car les coups portés contre le mur sont assez violents. La voir s’automutiler, me fais réagir très vite. Je lui parle tout doucement afin del’apaiser et faire retomber cette agressivité. Je n’ai eu à aucun moment peur pour moi. Marie n’a pas essayé de ma frapper. Je suis impressionnée et déconcertée par la violence qu’elle s’inflige.

L’EXPLICATIF
- Niveau individuel
Ce qui déclenche cette situation est mon refus de lui nettoyer les mains et les ongles : en lui expliquant qu’elle peut le faire. Mon rôle d’AMP est d’aider la personne...
tracking img