Etude hotellerie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 30 (7465 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
The Hotel Price Index
Panorama des prix des hôtels de janvier à juin 2009

Introduction
Réalisé à intervalles réguliers, le HPI - Hotel Price Index - d’Hotels.com offre un panorama des prix des hôtels dans les villes phares du monde. L’indice HPI s’appuie sur les réservations de chambres effectuées sur Hotels.com. Il indique les prix payés par les clients (pas les prix affichés) au premiersemestre 2009. Publié depuis quatre ans, le HPI est reconnu comme une étude de référence sur les prix des chambres d’hôtel payés dans le monde. Il est de plus en plus utilisé par les journalistes, les analystes et les professionnels du tourisme, ainsi que dans le secteur de la recherche universitaire. • Le HPI indique les prix moyens par chambre payés par les clients d’Hotels.com dans le monde,pondérés par le nombre de nuits d’hôtel vendues sur chacun des marchés où Hotels.com est présent. • L’échantillon analysé comporte environ 78 000 hôtels répartis sur plus de 13 000 destinations. L’échelle mondiale d’Hotels.com (découlant de sa clientèle internationale et des destinations proposées à travers le monde) fait du HPI un des indicateurs les plus complets disponibles sur le marché,englobant à la fois les chaînes hôtelières, les hôtels indépendants, les résidences hôtelières et les chambres d’hôtes. En Europe, environ 25 % des chambres d’hôtel appartiennent à des chaînes, les autres étant proposées par des hôtels indépendants. À l’inverse, aux États-Unis, 70 % des chambres d’hôtels réservées appartiennent à des chaînes hôtelières. Au-delà de l’enquête générale, le HPI inclut desanalyses ponctuelles portant sur des tendances nouvelles ou inhabituelles autour de la réservation et du prix des chambres d’hôtel.

The Hotel Price Index Panorama des prix des hôtels de janvier à juin 2009

Préface de David Roche
Président d’Hotels.com
Depuis la tourmente provoquée par les attentats du 11 septembre 2001 on n’avait pas assisté à un tel effondrement – le mot n’est pas tropfort – des prix des chambres d’hôtel. La déprime de la demande s’est ajoutée à l’augmentation significative du stock hôtelier. Ce décalage entre l’offre et de la demande explique la baisse de 17 % au niveau mondial au premier semestre 2009. Avec la contraction de la demande, les hôteliers ont fermé des étages et réduit leurs services, ainsi que leurs prix. Toutefois ces initiatives n’ont pas annuléla tendance promotionnelle qui a toutes les chances de perdurer. Le HPI, s’appuyant sur les prix effectivement payés par les clients pour leurs chambres, retranscrit ce phénomène dans toute son ampleur et permet au lecteur, grâce à son format, de retrouver directement les données les plus pertinentes pour ses intérêts spécifiques. Trois tendances se dégagent de ces données. D’abord, les voyageursprennent en compte les prix locaux ainsi que la puissance de leurs propres devises avant de décider où partir. Cette pratique est illustrée par l’augmentation des prix payés par les voyageurs issus du Royaume-Uni lorsqu’ils se rendent vers des destinations en dehors de la zone euro. Cette augmentation de la demande ciblant des pays où la livre sterling a conservé sa force a contribué à augmenterles prix sur place. Les voyageurs américains ont davantage privilégié les destinations nationales, les voyages à l’étranger devenant plus chers avec le recul du dollar. Par ailleurs, certaines destinations traditionnellement chères sont devenues plus abordables. Londres est sortie du Top 10 des destinations les plus chères pour les voyageurs du continent européen et New York n’est plus en tête duhit parade des prix. Dubaï était l’un des endroits les plus chers où se loger jusqu’au deuxième trimestre, mais les prix ont chuté spectaculairement depuis. Enfin, les voyages d’entreprises ont été les plus durement touchés, provoquant d’importantes baisses de prix là où les hôtels dépendent des voyages d’affaires et ont du mal à conserver leur clientèle. Notre « Gros plan sur les villes » au...
tracking img