Etude

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (985 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
|LA COMEDIE |

Pb : Quelle est la fonction de la comédie ?

I) Etymologie

II) Origines

III) Genres de comédiesIV) Fonction

I) Comoedia = (du grec κωμωδία, komodia) chant en l’honneur de Dionysos.

II) Aristote : Le chant phallique

Chorèges

1er auteur attesté Epicharme

- Les Archarniens

- LesCavaliers

- Les Grenouilles

III) Molière = 3 nouveaux genres de comédies :

- basse comédie = gestes

- comique de geste : Avare, L’école des mensonges

- Haute comédie : mœurs, mot : lemédecin malgrès lui

Comédie grec antique :

- Comédie de mœurs : trait de société

- Comédie de caractère : ridicule

- Comédie romantique

- Comédie héroïque

- Comédie de farce : maritrompé, arroseur/arrosé

- Comédie dell-arte : jeu de masque, léger sénario, grosse impro., vertu morale

- Comédie larmoyante : fait réfléchir sur le fonctionnement de la société

Castigat ridendomores = Elle corrige les mœurs par les rires

COMÉDIE = CORRECTION

a) La constitution du type comique :

Le fonds d’inspiration des auteurs comiques réside d’avantage dans les menus détails duquotidien que dans des évènements. Il est difficile de résumé les scènes 1,2 acte I de L’Anulularia. Ce qui fait rire c’est les expériences vécuent ou observées autour de soi dans leurinsignifiance. Cependant comme dans la tragédie chaque personnage représente 1 seule caractéristique : on dit qu’il est monomaniaque :L’avarisse : Euclion. Chaqu’une des répliques d’1 personnagearchétypal évoque son obsession car ses personnages sont des caricatures => procédé comique

=> figure d’amplification => décalage avec la réalité, hyperbole

=> comique de geste => futur simple envoie ala réalité

=> animalisation de l’humain : « flairer » ligne 29 Le Rire de Bergson

Il révèle l’angoisse => rire d’être en situation de faiblesse

b) Réecriture de Plaute à Molière

Types...
tracking img