Expl

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 72 (17971 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
* Le monde de 1945 à nos jours
*  Le monde en 1945
*  De la société industrielle à la société de consommation
*  Les relations Est-Ouest (1947 - années 1970)
*  Décolonisation et émergence du tiers-monde
*  À la recherche d'un nouvel ordre mondial
* L'Europe de 1945 à nos jours
*  La construction de l'Europe de l'Ouest
*  Les démocratiespopulaires
*  Les enjeux européens depuis 1989
* La France de 1945 à nos jours
*  La France au lendemain de la Seconde Guerre mondiale
*  De la IVe à la Ve République
*  Économie, société et culture dans la France de la seconde moitié du XXe siècle
*  Le rôle de la France dans le monde depuis 1945

Le monde en 1945
En Europe, la Seconde Guerre mondiale durejusqu'à la capitulation sans condition de l'Allemagne, le 8 mai 1945, mais le territoire français est entièrement libéré depuis le mois de février. En Asie, les hostilités durent un an de plus, jusqu'au 15 août 1945. Le conflit laisse une Europe et une Asie complètement ravagées. Il modifie profondément les équilibres internationaux, notamment en confirmant que l'Europe ne compte plus guère àl'échelle mondiale. Par ailleurs, l'ampleur des destructions et la sauvagerie de la guerre ont provoqué une grave crise morale. Les gouvernants sont décidés à tout faire pour empêcher le retour d'engrenages comme ceux qui ont précipité le monde dans le chaos à deux reprises en vingt-cinq ans.
1. La Seconde Guerre mondiale a-t-elle été la plus sanglante de l'Histoire ?
• À l'échelle de l'humanitéentière, la Seconde Guerre mondiale a certainement été le conflit le plus sanglant de l'histoire, trois fois plus sanglant que la Première Guerre mondiale ; mais en Allemagne, par exemple, la guerre de Trente Ans, au XVIIe siècle, a fait bien plus de ravages.
• La Seconde Guerre mondiale a fait environ 60 millions de morts, dont une grosse vingtaine en Asie (surtout des Chinois massacrés par l'arméejaponaise et des Japonais morts au combat ou dans les bombardements américains) et autant en URSS. Les pays les plus affectés, proportionnellement à leur taille, sont la Serbie et la Pologne : un Polonais sur six a été tué, dont l'ensemble de la communauté juive. En revanche, les États-Unis ont eu peu de pertes humaines.
La moitié des morts sont des civils, victimes de bombardements, d'atrocités, dugénocide.
• Dans l'immédiat après-guerre, des millions d'Européens errent sur les routes : les rescapés du génocide tentent d'atteindre la Palestine ou les États-Unis ; les habitants des pays baltes occupés par l'Armée rouge essaient de fuir à l'ouest ; tous les Allemands d'Europe centrale, une quinzaine de millions au total, sont expulsés vers ce qui reste d'Allemagne, mais beaucoup sontmassacrés en route.

2. Quelle a été l'ampleur des destructions ?
• Les régions les plus détruites par la guerre sont le Japon et les villes chinoises, l'Europe centrale, Allemagne incluse, et l'ouest de l'URSS ; mais Londres et les ports français ont aussi beaucoup souffert. Les États-Unis n'ont subi aucune destruction sur leur territoire.
• Du fait des innombrables bombardements de terreur subiespar les populations civiles, les villes ont été particulièrement exposées : Varsovie, par exemple, est détruite à 99 % ; à Berlin, il y a tant de décombres qu'on en fait des collines artificielles, les « montagnes du diable ». Les infrastructures (ponts, routes, gares) sont très touchées aussi ; d'où d'énormes difficultés de transport. En 1945, la pénurie règne dans toute l'Europe, et, en Allemagneet en URSS, la famine menace.
• Les usines sont un peu moins touchées : en URSS par exemple, elles ont été démontées et déplacées hors de portée du front. Mais elles ont travaillé à plein régime pendant quatre ans : les machines sont usées, elles n'ont pas été entretenues. Il va donc falloir non seulement reconvertir l'industrie à des productions de paix, mais largement la reconstruire :...
tracking img