Expo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1086 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La carte :
Voici la carte de l’Afrique qui nous montre les pays touchés par l’excision. Ca touche l’Afrique subsaharienne. Les pays en verts kaki sont les pays les plus touchés, supérieure à 85% de la population comme la Somalie, le Mali, l’Egypte…etc…
Les pays en jaune sont également touchés, entre 25 et 85% de la population comme le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Kenya …etc…
Les pays enbeige sont les moins touchés (mais quand même touché) inférieure à 25% de la population comme le Niger, le Cameroun ou bien encore le Ghana…etc…
Et les pays en blanc ne sont pas touchés par l’excision.

Le graphique :
Les bâtons en bleu foncés représentent les femmes âgées de 15 à 49 ans qui ont subi une mutilation génitale féminine (MGF). Et les bâtons en bleu clair représentent les femmes âgéesde 15 à 49 ans qui disent que les mutilations génitales féminines doivent continuer.
Exemple des pays à expliquer.

Facteurs culturels , religieux et sociaux :
Là où elle relève d'une convention sociale, la pression sociale qui incite à se conformer à ce que font ou ont fait les autres constitue une forte motivation pour perpétuer cette pratique.
Les mutilations sexuelles féminines sontsouvent considérées comme faisant partie de la nécessaire éducation d'une jeune fille et de sa préparation à l'âge adulte et au mariage.
Les mutilations sexuelles féminines sont souvent motivées par des croyances relatives à ce qui est considéré comme un comportement sexuel approprié, c’est-à-dire que ces pratiques ont à voir avec la virginité prénuptiale et la fidélité conjugale. Selon lescroyances de nombreuses communautés, les mutilations sexuelles réduiraient la libido féminine, ce qui aiderait les femmes à résister aux actes sexuels «illicites». Lorsqu'une ouverture vaginale est obstruée ou rétrécie (type 3 ci-dessus), la crainte de douleurs en cas de réouverture, et la peur que cette réouverture soit découverte, sont censées décourager les femmes d’avoir des relations sexuelles«illicites».
Les mutilations sexuelles féminines sont associées à des idéaux culturels de féminité et de modestie, selon lesquels les jeunes filles sont "propres" et "belles" après l'ablation de parties de leur anatomie considérées comme "masculines" ou "malpropres".
Bien qu'aucun texte religieux ne prescrive cette intervention, les praticiens pensent souvent qu'elle a un fondement religieux.Témoignage + photo

Les conséquences :
Les complications immédiates et à court terme après la réalisation de l'acte mutilant :

En premier lieu la douleur...
l'hémorragie qui peut être très grave en raison de la riche vascularisation de la vulve, le choc hémorragique et le décès sont possibles, puis l'anémie plus ou moins sévère chez les survivantes ;
l'infection localisée au niveaudes organes sexuels externes, organes sexuels profonds, organes avoisinants et l'infection généralisée puis le choc septique et le décès.
Vu le type d'instruments utilisés (couteaux, lames de rasoir et ciseaux) et vu les conditions hygiéniques, les abcès, les cellulites et le tétanos sont possibles.
Les lésions traumatiques des organes avoisinants (vagin, rectum, urètre, vessie...) peuvent sevoir aussi.

Les complications à long terme :

La fermeture totale de l'orifice vaginal externe empêche l'écoulement du sang des règles qui s'accumule dans le vagin et forme une collection appelée (un hématocolpos) contenant du sang liquide, épais d'aspect chocolaté.
Les kystes vulvaires
Des cicatrices épaisses chéloïde (formation d’un bourrelet apparaissant sur une cicatrice qui peutprovoquer des démangeaisons) et des névromes (tumeur constituée par une masse de fibres nerveuses) entraînant des :
-douleurs vulvaires chroniques
-accouchements difficiles puis le risque de déchirures importantes, vulvaires, vaginales sans oublier les incontinences urinaires et les incontinences fécales. Ces complications peuvent être aussi la suite immédiate de l'acte mutilant comme...
tracking img