Expression ecrite

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (888 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Expression écrite
Je m’en souviens comme si c’était hier, quand j’étais jeune et ignorante. Le jour où je perdis ce qui m’étais le plus cher- Je me réveillai très tôt ce matin là, je n’avais pasfermé l’œil de la nuit car j’étais tellement excitée à l’idée de faire cette sortie en famille. De plus, l’odeur des crêpes que maman avait préparées me chatouillait les narines, une bonne raison deplus pour sortir du lit ! Nous devions nous rendre à la mer, à Brighton plus précisément. J’adorai cet endroit, on y allait depuis que j’étais toute petite, mais cette fois on s’y rendait plus tôt queprévu. Roxanne tirait encore la tête comme d’habitude mais moi, je m’en fichais car j’allais passer une superbe journée, avec ma famille au complet, je ne pouvais rêver mieux.
Je filai directement dansla salle de bain pour me débarbouiller et enfilai mes habits à toute vitesse, évidemment, mon sac était déjà prêt depuis la veille. Je sais que l’on ne fait pas de sortie en famille très souventalors quand l’occasion se présente j’en profite un maximum et veille à ce qu’aucun détails ne viennent perturber ma journée. Une fois prête, je descendis lentement les vieux escaliers en bois, de peur deréveiller mes parents. Je me ruai dans la cuisine, attrapai un bol et y versai des céréales et du lait. Je m’installai dans le fauteuil auprès de Roxy qui regardait la télé, nous nous disputâmes unefois de plus pour la télécommande alors maman intervint afin de mettre un terme a ce chambard. Papa descendit a son tour, le sourire jusqu’aux oreilles, ça se voyait qu’il était aussi excité que moi àl’idée de passer cette journée en famille.
J’avalai mes cocos-pops et montai dans ma chambre pour passer le temps, je décidai alors de terminer la lecture de mon livre sur les animaux decompagnies, ça m’intéressait énormément depuis que je voulais adopter un chat. J’avais enfin trouvé lequel je voulais, j’étais déterminée à adopter un bébé siamois, je ne pouvais pas résister à leurs yeux...