Fao document

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1323 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
le PAM14 octobre 2009, Rome - La forte recrudescence de la faim déclenchée par la récession économique mondiale accable les populations les plus pauvres des pays en développement, dévoilant la fragilité du système alimentaire mondial qui nécessite une réforme urgente, indiquent la FAO et le Programme alimentaire mondial (PAM).

La conjugaison des crises alimentaires et économiques a faitgrimper le nombre de personnes affamées à des niveaux sans précédent: plus d'un milliard d'êtres humains sont sous-alimentés, selon les estimations de la FAO.

La quasi-totalité de ces individus vit dans les pays en développement. En Asie et dans le Pacifique, leur nombre est estimé à 642 millions; en Afrique subsaharienne, à 265 millions; en Amérique latine et aux Caraïbes, à 53 millions; auProche-Orient et en Afrique du Nord, à 42 millions; et dans les pays développés, à 15 millions, selon le rapport annuel de la FAO sur la faim, L'Etat de l'insécurité alimentaire dans le monde, préparé cette année en collaboration avec.

Ce rapport paraît à l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation qui sera célébrée le 16 octobre 2009 au siège de la FAO, à Rome, ainsi que dans le monde entier.Une tendance qui se confirme

Avant l'apparition des crises récentes, le nombre de personnes sous-alimentées accusait déjà une montée lente mais régulière au cours de la dernière décennie, indique le rapport.

Des progrès appréciables avaient été accomplis dans les années 80 et au début des années 90 en matière de réduction de la faim chronique, essentiellement grâce à l'accroissement desinvestissements dans l'agriculture qui avait succédé à la crise alimentaire mondiale du début des années 70.

Mais entre 1995-97 et 2004-06, à mesure que l'aide publique au développement (APD) consacrée à l'agriculture perdait du terrain, le nombre d'affamés s'est amplifié dans toutes les régions, à l'exception de l'Amérique latine et des Caraïbes. Mais les progrès réalisés dans cette dernièrepartie du monde ont été par la suite annulés sous l'effet des crises alimentaires et économiques.

La hausse du nombre de victimes de la faim, à la fois durant les périodes de prix faibles et de prospérité économique et durant les périodes d'envolée des prix et de récession économique, montre la faiblesse du système mondial de gouvernance de la sécurité alimentaire, souligne la FAO.

"Lesdirigeants mondiaux ont réagi avec détermination à la crise économique et financière. Ils sont parvenus à débloquer des milliards de dollars en une courte période de temps. Il faut lancer immédiatement des mesures énergiques du même ordre pour combattre la faim et la pauvreté", insiste M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO.

"Le nombre croissant de personnes affamées est intolérable. Nousdisposons des moyens économiques et techniques pour mettre un terme à la faim, ce qui fait défaut c'est une volonté politique plus forte pour se débarrasser de la faim à jamais.

"Il est fondamental d'investir dans l'agriculture des pays en développement, car un secteur agricole en bonne santé est une condition essentielle non seulement pour surmonter la faim et la pauvreté, mais aussi pourassurer la croissance économique, la paix et la stabilité dans le monde", ajoute M. Diouf.

"Nous nous réjouissons de ce nouvel engagement en faveur de la sécurité alimentaire, mais nous devons agir vite. Il est inacceptable qu'en ce XXIe siècle près d'un individu sur six de la population mondiale soit victime de la faim", déclare de son côté Mme Josette Sheeran, Directrice exécutive du PAM.

"Al'heure où le monde compte plus d'affamés que jamais auparavant, l'aide alimentaire a chuté a des niveaux historiquement bas. Nous savons ce qui est requis pour combler les besoins urgents des affamés et nous n'avons besoin que des ressources et d'un engagement international pour faire le travail", ajoute Mme Sheeran.

Un autre coup dur pour les ménages pauvres

L'association de divers facteurs...
tracking img