Fiche de lecture phedre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1963 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I Racine
1) Biographie

Jean Racine naît le 22 décembre 1639 à La Ferté Milon, dans une famille bourgeoise et janséniste (le jansénisme est un courant religieux puis politique qui influencera Racine dans son écriture. C’est une idéologie fataliste et pessimiste.) Orphelin à trois ans, Racine est soutenu dans ses études par sa grand-mère. Il fréquente le collège d’Harcourt où l’étude de laBible, de la rhétorique et des auteurs grecs et latins lui donne une base culturelle dont il tirera l’inspiration de nombreuses pièces.
Sa première pièce, La Thébaïde, n’eut pas beaucoup de succès. Sa vraie entrée dans le monde du théâtre se produit avec la tragédie Alexandre en 1665. A partir de cette pièce, Racine rivalise avec Corneille et Molière. En écrivant sa seule comédie, Les Plaideurs,Racine commence à s’étendre sur d’autres domaines que la tragédie. Molière, qui a le monopole de la comédie, s’en offusque. Lorsque Racine réécrit le mythe de Bérénice qui avait déjà été traité par Corneille, il se fait un nouveau rival.
Après avoir écrit Mithridate et Iphigénie en Aulide, Racine se voit récompensé par de grands honneurs : Il entre à l’Académie Française, il est anobli et devientTrésorier National. Il deviendra plus tard historiographe du roi. En somme, tout réussit à Racine : statut argent amour…
Malgré quelques revers tels que la rivalité avec Lully, la dispute qui éclatera à la sortie de Phèdre, Racine saura rester le roi de la tragédie jusqu’à sa mort. Il meurt à Paris le 21 avril 1699 de maladie. Il est inhumé à Port-Royal, renommé et célèbre.

2) ŒuvresRacine à composé quelques poèmes et textes divers mais il était surtout un grand dramaturge. Il a écrit onze tragédies, dont deux bibliques et une comédie. Toutes ses œuvres sont en vers et on ressent une idée janséniste, fataliste du destin.
Les plus connues de ses œuvres sont Andromaque, Bérénice et Phèdre.

II La Pièce

1) Personnages

_Phèdre, femme de Thésée, personnage éponyme de lapièce, héroïne.
On voit déjà le mal se profiler dans l’ascendance de Phèdre : sa mère, Pasiphaé était connue dans la mythologie pour ses amours dépravés. Ce lien de parenté attribue à Phèdre un demi-frère monstrueux : le Minotaure.
Phèdre aimant son beau-fils est la représentation du côté obscur de Vénus, qui est plusieurs fois blâmée et suppliée. Son rôle dans l’intrigue est plus visible dansla version antique : Hippolyte porte couronne d’Euripide. Paradoxalement à cet amour violent, maladif, Phèdre cherche la pureté et a honte de son amour impur.
Ce personnage est déchiré entre cette soif de pureté qui la pousse à éloigner l’objet de son désir, à taire ses sentiments et la passion contre-nature qu’elle voue à Hippolyte qui la pousse à se déclarer. Elle est un paradoxe ; son amourest un oxymore, « Une flamme si noire » (v310). Phèdre est victime du divorce entre sa raison et sa volonté.

_Thésée, mari de Phèdre, roi.
Ce personnage est central, il fait le lien entre tous les personnages : mari de Phèdre, père d’Hippolyte et maître d’Aricie. Il représente le nœud des deux intrigues, la principale et la secondaire. Il est l’obstacle à la passion de Phèdre car il est sonmari et le père d’Hippolyte : la passion de Phèdre est, à cause de Thésée, adultère et incestueuse. Quant à la passion d’Hippolyte pour Aricie, Thésée l’interdit par raison politique, il refuse de voir la famille d’Aricie, les Pallantides, monter sur le trône via la descendance d’Aricie et d’Hippolyte. La disparition de Thésée est donc l’élément déclencheur de la pièce. Son absence modifie larépartition du pouvoir et permet aux amours
De s’exprimer. Son retour constitue un rebondissement. Thésée est de caractère vif et emporté ; bien qu’il soit connu pour ses nombreux amours extraconjugaux, Thésée réagit violement et de façon irréfléchie à l’idée qu’on puisse le tromper. Sa colère aveugle et mal dirigée causera la perte d’Hippolyte.

Hippolyte, fils de Thésée et d’Antiope, reine des...
tracking img